Tristesse

Semaine Greg Gaultier
Semaine Thierry Lincou
Camille Serme

SITE INTERNATIONAL

twitter facebook SiteSquash's avatar

 

Accueil

Streaming
Calendrier
Classement
Tarif-Facturation
Photos
Stages
Liens
Chts France
France/équipes
Ligues / Clubs

Articles
Squash pour les Nuls
Fram's Corner
Sous Presse
Mémoire Squash
Archives
Canada Direct
Joueurs
Videos

Petites Annonces

Librairie
Tristesse
Soin du joueur
Contactez-nous
Des Sous !!!
Ancien Site

 

Site International

TRISTESSE

 Len Mor ...  Alain Manunta ... Fred Kirsh Roualen ...Jean-Claude Berta....Ludovic Le Breton ....Paul Biggio...
Emilie Lamilango...Joël Lamarche ... Yannick Boutros....
Jacques Bady...
... Arnaud Jolibois ...
Diane Josipovici... Richard Pons... Martin Siudzinski....
 Robert Puchaux... Leo O’brien ... Nicolas Van Caesbroeck ... Albert Billet.....

.... Michèle Lecomte....

Frédérique Fayolle....Hervé Lamilango .... Mathias Houdayer.... Ken Chervet ....
 Jean-Pierre Thoviste... Christian Dufour ...

Michel Iribarne... Pascal Aguado... Guylaine Fuseau... Gamal Awad...

 

Len Mor                                             20 juillet 2014

Lenny from Rachel on Vimeo.

 

One of the true gentlemen of the game. So long my friend, RIP.

Tant de souvenirs, d'images, le passé, ma jeunesse, les rires, et ce haut lieu d'Avon.

La France perd un ami cher.

               

Laughing blue eyes and cheeky grin,
Precious humour and Gold within,
The storm raged for YOU last night
As you gave up you final fight !
Willy would say 'Oh Wicked Fortune It is to lose someone so soon'.
Husband, Father, Brother and Grandad,
Thanks Lenny-love, such fun we've had!

To Leonard Mor, 07/20/14

Alain Manunta                                    30 avril 2014
Bonjour Framboise,

C'est avec beaucoup de tristesse que je viens te faire part du décès brutal d'un ami du club, Alain Manunta. Il faisait partie de nos joueurs d'équipe, ami de tout nos clients et apprécié de tous.

Nous pensons tous très fort à sa femme et a ses deux jeunes enfants.
Pour lui rendre hommage, nous organiserons un tournoi très prochainement.

Il restera a jamais dans nos pensées.
                                               
Toute l'équipe du Set Squash Marseille
Alain Manunta
  Une pensée pour Alain et sa famille.

Je suis comme tout le monde abasourdi d'apprendre cette nouvelle.

Ce vrai passionné de squash était toujours avenant, enthousiaste et c'était un plaisir d'échanger avec lui.

                                      
J'ai été très touché d'apprendre le décès de notre ami Alain.

Quand je venais au Set et que je le croisais il était toujours souriant et plein de bonne humeur. Son bras gauche si typique restera autant que sa joie de vivre et son sourire dans nos mémoires.

Je me joins à mon père pour exprimer toutes nos pensées à sa famille et à tous ses amis. Nous serons présents pour lui rendre hommage.

    
Ben , m'annonçant la nouvelle, je suis attristée d'apprendre le décès d Alain !

Au Set Squash , ou peut oublier le nom de famille de certains , mais jamais des visages, Alain faisait partie d'eux cela ! Toujours souriant , et le mot sympa, je ne cessais de le chambrer avec sa prise de raquette, en qui j'avais trouvé mon maître en la matière ! Et de plus gaucher.

Toutes mes pensées vont à sa famille, et comme tous , je serais disponible pour lui rendre hommage pour un tournoi.

Cordialement
                             
"Très attristé d'apprendre hier soir la mort tragique d'Alain Manunta et en lisant le mot de Ben à l'instant sur sitesquash. Toutes mes années passées au Set Marseille, je l'ai croisé régulièrement, il venait jouer plusieurs fois par semaine, il était toujours de bonne humeur, enthousiaste.

Je pense à sa famille, à ses enfants et à ses proches. Je ferai tout pour être présent pour le tournoi qui sera organisé pour lui rendre hommage."
                                      
C'est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès d'Alain, un joueur toujours souriant avec qui j'ai eu de longues discussions sur le squash. Sa bonne humeur me manquera.

 Toutes mes pensées à sa famille.

            
Squash moyenne Durance
Encore une triste nouvelle dans le monde du squash.

Passionné et toujours souriant Alain était souvent au set squash. En dehors des tournois presque chaque fois que j'allais déjeuner au club quand je travaillais sur Marseille Il était là entre midi et deux.
Sa bonne humeur restera dans nos mémoires.

Toutes nos pensées pour sa famille.

                     
Très attristé et choqué d'apprendre cette très terrible nouvelle. J'avais donné à Alain ses premières leçons de squash.Toujours de bonne humeur et plein d'entrain, c'était à chaque fois un plaisir de le croiser et de discuter avec lui lors de mes passages au club.

Toutes mes sincères condoléances à sa famille ainsi qu'au Set Marseille mon club de toujours.

             
Quel malheur , Alain était un joueur et un homme d'une gentillesse exemplaire, je me souviendrais toujours de nos matchs au set Marseille ou en tournoi ,nos longues discutions sur le sport et le squash !! ton sourire et ta bonne humeur nous manqueront tellement mon ami ,

je trouve pas les mots je suis tellement triste , je pense fort a sa famille et ses enfants dont il était tellement fier

la vie est injuste,

         
Amis d'enfance depuis l'âge de 7 ans, perdus de vue pendant quelques années, le squash nous avait réuni à nouveau et permis de nous remémorer tous ces instants de bonheur vécu ensemble. Ces matches de foot, de tennis en double où notre association faisait des ravages... et évidemment les parties de babyfoot jusqu'à 3 heures du matin.

Ces moments resteront en moi et je ne pourrai plus les échanger avec toi.

Je pense à sa famille, ses enfants et ses proches. Je ferai mon possible pour participer au tournoi en son honneur.

                            
Fred Kirsh Roualen                             29 mars 2014

Les mots de: Fram Gommendy, Grégory Gaultier, Jean-Yves Agricol, Jean-Claude Gigot, Xavier Chilloux, Guillaume Dubarry, Daniel et Céline Lincou, Stéphane Essayie, Catherine Geiling-Lebossé, Sameer Khan, Catherine Ezvan, Dany et Vincent Colomb, Thierry Lincou, Renan Lavigne, Célia Allamargot, Dominique et Muriel Fontanon, Sarah Fitz-Gerald...
Bonjour Framboise,

Je te communique les infos concernant les obsèques de Fred, je sais que beaucoup de joueuses et joueurs de squash s'informent via site squash, j'ai vu également que tu avais déjà relayé l'information et je t'en remercie.

Elle sera incinérée au crématorium de Montfermeil le vendredi 4 avril, la cérémonie est prévue à 14h30. Adresse du crématorium : 44 rue du lavoir, 93 370 Montfermeil.

Cordialement.

        

Très attristée, je ne suis pas sûre d'utiliser les mots justes pour exprimer ce que je ressens aujourd'hui. Mais je me lance en espérant que cet hommage sera à la hauteur de la belle personne qu'était Frédérique et que j'ai eu la chance de côtoyer sur les courts et dans les clubs de squash, mais également en dehors.

J’ai découvert Fréd au fil de nos « aventures » ensemble, dans les compétitions vétérans ou au sein du Comité Directeur de la Fédération. Nous étions coturnes en déplacement, à l’occasion des réunions du CD en province, au Bristish Open à Manchester ou encore plus récemment à l’occasion des Championnats du Monde par équipes féminines à Nîmes. C’est dire que nous avons donc partagé bien plus que le squash, et je remercie Frédérique pour tout cela : sa joie de vivre, son sourire, sa malice, sa générosité, son engagement, son dynamisme.

Frédérique était une femme épanouie, une femme accomplie et rayonnante. C'était en tout premier lieu une épouse et une maman. Et mes premières pensées vont à Fréd, son mari, à ses 4 enfants dont elle était si fière, ainsi qu'à toute sa famille.

Fréd était également une kiné très investie dans son cabinet à Noisy Le Grand. Ayant eu l'occasion de m'y faire soigner, j'ai compris que ce qui liait Fréd à ses collègues kinés était très fort. Et mes pensées vont vers eux également, ses amis kinés.

Et puis, il y avait Frédérique la joueuse de squash ou plus exactement la passionnée de squash. Frédérique était une battante sur un court, une adversaire redoutable mais toujours agréable et courtoise. Et j'ai une pensée particulière pour ses coéquipières et ses amis de Saint-Cloud, un club cher à son cœur.

Et enfin, il y avait Frédérique la femme engagée au service de son sport-passion. Après avoir suivi les équipes de France dans de nombreuses compétitions en tant que kiné, Frédérique avait pris des responsabilités en tant qu'élue, au poste de Secrétaire Générale de la Fédération. Elle mettait dans cet engagement autant de cœur et de détermination qu'elle en avait pour jouer au squash, et ce même si c'était loin d'être un "jeu". C'était elle qui m'avait convaincue de me présenter au Comité Directeur de la Fédération, il y a quelques années.

C’est toujours la même passion qui l'a animée des années durant en tant que responsable de la Commission Vétérans. Je n'ai personnellement pas connu une édition du Championnat de France Vétérans sans Frédérique, jusqu'à l'année dernière où elle nous avait manqué. Nous avions tant espéré, moi la première, la voir reprendre son rôle auprès des squasheurs vétérans pour lesquels elle avait une affection particulière.

Frédérique nous manque à tous déjà terriblement. Je lui souhaite de reposer en paix.

                                 
Frédérique a toujours su m'accompagner dans pleins de domaines, de mon investissement fédéral aux conseils de cuisine qu'elle maîtrisait à merveille.

Je garderai de Frédérique le souvenir d'une personne d'un charme fou, pleine de
tact et de modération. Toutes mes pensées vont à Fréderic et ses enfants qui
viennent de perdre une mère d'exception.

   

Nous savions que Fred était malade, mais, en ouvrant site squash, la nouvelle de sa mort est brutale !

Je connaissais Fred depuis mes débuts au squash il y a 25 ans, j’ai souvenir de belles batailles sur les courts, généralement en 5 jeux… que ce soit en tournoi individuel ou en équipe femmes et vétérans ; notamment à Montpellier en finale d’un championnat de France vétérans qu’elle a remporté par sa forte volonté !

Vincent et moi avions des liens ponctuels avec Fred, mais toujours très cordiaux et sincères.

     
C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès de Fred. Toutes mes pensées vont vers ses enfants et Fred à qui je donne beaucoup de courage.

J'ai connu Fred petit à la réunion. Je devais avoir 9/10 ans lorsque je débutais les tournois locaux et je me rappelle avoir croisé Fred régulièrement dans ces rendez-vous de la petite famille du squash réunionnais.

On s'est ensuite bien sûr retrouvé en métropole. Kiné, elle nous bichonnait lors des stages de préparation et aux championnats d'Europe, du Monde avec l' Équipe de France.

Quand j'habitais sur Paris elle me recevait toujours lors de petits soucis de santé à son cabinet.....et on parlait bien sûr de la Réunion.....

Je me souviens de la petite délégation des vétérans qu'elle avait amenée au British Open a Manchester ou on leur avait fait le cadeau avec Greg de leur offrir une finale 100% française!!

Je garderai de Fred cette image d'une femme élégante, sportive, douce, compétente et qui vivait la passion du squash.....je me souviendrai toujours des "Allez titi" lors des matchs en Équipe de France!!! "

" Rest in Peace "
                           
                                     
 
"La tristesse nous a tous envahis samedi matin, lors de l'annonce du décès de Fred, en pleine Assemblée Générale de la Fédération. Cette F.F. Squash dans laquelle elle s'était énormément investie depuis tant d'années en tant que kinésithérapeute des Equipes de France, puis comme élue.

C'est cette passion qui la caractérisait tant qui l'a faite avancer : passion pour le squash, pour sa famille, pour Fred, pour leurs quatre enfants, à qui j'adresse mes plus sincères condoléances.

Fred était entière, avec des avis tranchés, elle prenait à coeur tout ce qu'elle entretenait. Elle pouvait être aussi dure que son humour pouvait être fin, toujours pour faire évoluer les débats.

J'ai eu la chance de la côtoyer dès mes débuts en Equipe de France, au club de Saint-Cloud, puis à son cabinet médical à Noisy-le-Grand, où elle était toujours prête à accueillir des athlètes entre deux patients ou à activer son réseau en cas de besoins spécifiques. Ses propos étaient toujours pertinents, son professionnalisme débordant, son amour du maillot intact, de sa première à sa dernière campagne.

La dernière fois que je l'ai eue au téléphone, c'était avant notre départ pour le Championnat du Monde par équipe à Mulhouse, en juin dernier. Elle se démenait une fois de plus pour nous dégoter un partenariat avec une marque d'appareils d'électro-stimulation. Elle nous avait souhaité bonne chance, avec son coeur, comme à chaque fois. Jamais je n'aurais pu penser que ce serait ma dernière conversation avec elle."

                       
Ca m'a fait un choc d'apprendre que notre Fred, notre kiné Equipe de France, est partie si vite et pourtant j'ai l'impression qu'elle est toujours là.

Elle était à fond dans le squash et s'est beaucoup investie pour ce sport, en plus une joueuse de bon niveau..

J'ai eu la chance de la connaître en dehors des courts. Je me rappelle qu'en 2004 pour préparer les championnats d'Europe par Equipe, je suis allée sur Paris m'entrainer avec un super encadrement : préparation physique son mari Fred et Fred pour la partie kiné. Ils m'ont reçue chez eux, j'ai partagé leur vie de famille qui pour moi est un bel exemple avec de beaux enfants et ce couple très complice. J'ai été très bien accueillie et je les remercie.

Grâce à eux, j'ai fait un super championnat et l'équipe de rance féminine et on a fini 3è pour la 1ère fois. Ma réussite je leur dois...

Je garderai de très bons souvenirs de Fred et bien sûr de toute sa famille. Je pense à toute la famille qui je sais sera très soudée..

                             

Je ne savais pas que Fred était malade, et c'est avec une grande tristesse que j'ai appris la nouvelle sur SiteSquash.

J'ai fait la connaissance de Fred lors de ma première sélection en équipe de France senior, à cette époque sous la houlette de Nath Cornet.

Elle etait très présente au sein du groupe, et elle était aux petits soins pour nous. Je n'ai pas eu l'occasion de la côtoyer autant que d'autres, mais pour le peu que je la connaissais, elle était disponible et offrait toujours de bons conseils.

Elle n'avait pas peur de dire ce qu'elle avait a dire, tout en restant une femme très gentille.

Toutes mes condoléances à Fred, son mari, à ses enfants ainsi qu'à toute sa famille.

         


 

En quelques secondes, je viens de recevoir deux messages, l'un de Dominique Pouyet, l'autre de Patrick Le Fur, pour m'annoncer le décès de Fred.

Fred a été très longtemps non seulement la kiné des équipes de France, mais aussi présidente de la commission vétérans au sein de la Fédération.

C'était une joueuse de grand talent également, et à la fitness irréprochable, épouse de Fred Roualen, lui-même en charge des filles du pôle de Créteil (kiné et préparateur physique).
Immense tristesse. Une belle personne qui s'en va.
                              
Quelle tristesse , Fred nous a accompagné en Equipe de France, Sympa, joviale, et toujours à l'écoute, c'est un coup de massue.

Mes sincères condoléances à sa famille,
 
                 

Je viens d'apprendre cette bien triste nouvelle du décès de Fred Kirsh Roualen.

Je garderai d’elle tous ces souvenirs des championnats de France vétérans et tout particulièrement à Rennes où elle officiait à la table de juge arbitre avec toujours son sourire, son dévouement, son calme et sa convivialité.

Je me permets avec Patrick Le Fur, et au nom de toute la ligue de Normandie d’adresser à ses proches un mot de sympathie pour leur dire qu’elle est dans nos esprits car nous faisons tous partie de cette grande famille du squash à laquelle elle avait choisi d’appartenir et de donner d’elle-même.

    
Je viens d'apprendre la triste nouvelle concernant fred qui nous a quitté.
Fred a été longtemps kiné des équipes de France senior, elle a apporté beaucoup d'aide et de soutien au Squash Français et j'en suis très reconnaissant.

En ces moments difficiles, je tenais à adresser mes plus sincères condoléances à Fred son mari ainsi qu'a toute sa famille et ses proches

                    
Juste un petit mot pour dire la stupeur qui est la mienne en ouvrant SiteSquash ce soir comme presque tous les jours.
Fred Roualen n'a pas vaincu la maladie. Cette saloperie nous prend encore une personne de grande valeur.

Je garderais d'elle le sourire permanent qu'elle avait lors des France Vétérans chaque année. Remplacée l'année dernière pour raisons de santé, elle sera dans les pensées de toutes et tous aux prochains France Vétérans dans un mois.

Le squash français paye un très lourd tribut en ce moment je trouve.

Triste journée. Triste nouvelle.

                           

Nous apprenons avec une grande tristesse, le décès de Frédérique que nous connaissions depuis le début du squash, à la Réunion et que nous avions le plaisir de nous retrouver , à l'occasion des compétitions en Métropole.

Nous présentons nos sincères condoléances, à toute sa famille.

                           
 
Je ne savais même pas que tu étais malade. C’est cette annonce aux allures de coup de tonnerre qui me l’a appris. Comment décrire l’étrange claque que celle-ci m’a infligé ? Comment même écrire un mot, alors que je ne t’ai presque jamais rencontré ?

Peut-être avec le cœur du gamin passionné que je suis resté. Peut-être en décrivant l’endroit où je t’ai vue le plus souvent : les posters de l’équipe de France qui ornaient ma chambre de gosse. Cette équipe qui nous faisait déjà rêver à l’époque, et où le nom de Frédérique Kirsh trônait aux côtés de ceux de toutes nos idoles.

C’est le seul souvenir que j’ai de toi, mais c’est un magnifique souvenir. Celui d’un enfant qui voit s’éteindre l’une de ses étoiles.
                   
             
J'apprends aujourd'hui par Isa le drame qui frappe encore la famille du squash français.. Putain de crabe!...

Mes pensées vont vers Fred et ses enfants, "l'autre Fred" aussi que je ne connais pas mais dont j'ai toujours entendu vanter les qualités...

La douleur est insoutenable sûrement, mais le bonheur et l'amour qu'elle vous a laissés en héritage sont immenses... Elle nous manquera, elle nous manque déjà..

Je garderai en mémoire une présence mais aussi une discrétion réelles, d'aucuns diront une certaine dureté, je préfère dire une certaine distance empreinte de respect et de bienveillance.

Au revoir Fred.

          

Elles sont belles ces photos de Fred !

Elle y est tellement présente, avec son cœur énorme : ravissante, souriante, espiègle, déterminée, incroyablement libre et indépendante. Elle avait une tellement belle personnalité : chaleureuse, maternelle, disponible, loyale et fidèle.

C'est un grand vide aujourd'hui.

On se souvient souvent des personnes avec lesquelles on était lors des événements importants de l'actualité. Me replongeant dans le passé je m'aperçois qu'il y a 20 ans, le 1er mai 1994, lors du décès D’Ayrton Senna, nous étions ensemble avec l'équipe de France au championnat d'Europe aux Pays-Bas.

Il y a 20 ans déjà, il y a 20 ans seulement, c'était hier, c'est aujourd'hui, et ton souvenir sera toujours avec nous.
Mes pensées vont vers tous ceux que tu aimais avec générosité et sans calcul.

Tu nous manques.
                 
  
Salut Fram,

Tu m'as coupé les jambes hier soir !
J'ai appris par le site la disparition de Fred. Encore un coup dur.

J'ai rencontré Fred il y a bien longtemps à Gap et puis régulièrement depuis, à travers les compétitions et les réunions fédérales.

 Son sourire, sa combativité sur le court (qui n'a malheureusement pas suffi), sa petite voix (et encore plus en fin de week-end) vont nous manquer.

C'est encore un triste moment dans le Squash français, il y en a beaucoup trop en ce moment.

Je pense fort à ses enfants, à Fred, à Anne, Baptiste et Jean-Claude et à toute sa famille.

Tu nous manqueras énormément lors des prochaines compétitions vétérans...

         

Frederique Kirsh. When I think of France and squash...my memories include you.

I saw you in November 2010 in Nîmes and have known you 20 years.

You will be sadly missed and my thoughts are with your family...much love and hugs from friends in squash from all over the world.

Gros Bisous from Melbourne xxx

                             

(5 fois championne du Monde)

Jean-Claude Berta

Mes chers amis,

C'est le cœur meurtri rempli de souffrance, et de tristesse, que je vous annonce le décès de mon Papa...

si vous souhaitez m'accompagner dans un dernier hommage de mon papa,

Une célébration aura lieu le mercredi 26 mars à 14h15 à l'église Notre-Dame de l'Assomption à Sotteville Les Rouen rue de Paris.

Une grande et sincère pensée comblera votre éventuelle absence...

C'est avec une grande tristesse que je vous annonce le décès du papa de mon ami FRED BERTA, Jean- Claude BERTA, Brevet d'état , joueur de L'ASR Rouen évoluant en National 3 de l'association de Christine LESAGE PEREZ sa présidente .

Pour moi c'est un pan de l'histoire du squash Normand qui s'en va, Jean Claude a toujours était discret malgré ses années de présidence du club 9 du squash d'ELBEUF proche banlieue de ROUEN

Jean Claude m'a ouvert les portes de son club à mes débuts de Brevet d'état et nous avons animé pas mal de tournois dans sa structure maintenant fermée, grâce à lui j'ai pu me créer une expérience en toute autonomie dans son club.

Il suivait toujours son fils dans les compétitions ce qui me permettait toujours de les voir, sa femme et lui en se rappelant les bons moments , depuis quelques temps nous échangions beaucoup par email car nous étions en train de créer une base de photos avant 1995.

                           


 

Ludovic le Breton                            16 mars 2014
Cérémonie vendredi 21  à 14H à l’église de Jouy-le-Moutier (95280), puis cimetière de Jouy à 15H....
Quelques mois après le départ de Paul, c'est maintenant au tour de Ludo - qui faisait partie de l'Equipe de Paul à la Ligue de Paris Ile-de-France - de nous quitter.

Ce joueur passionné de squash - il était le champion du monde de squash des Transplantés et ancien propriétaire du Cygne Enghien - aimait la vie et, après une nouvelle transplantation il y a trois mois, semblait avoir trouvé une nouvelle jeunesse.

Hélas, il est décédé dans son sommeil ce dimanche 16 mars.

                    

 

Incroyable talent, incroyable tête de mule, incroyable râleur, tu étais un écorché vif de la perfection et de la joie de vivre.

J’avais à peine 20 ans quand Guy ton papa m’a demandé : tu peux lui apprendre ???

Un petit bonhomme complètement fou fou, ultra doué et joueur, pour qui le sport est interdit !! A se demander qui est le plus fou ? Le papa ou le fils ?

Seul mon cœur et un grain de folie ont dit OUI. Mais comment faire ? contre les avis médicaux ? Je ne sais toujours pas ? La seule chose qui est certaine c’est que tu m’as donné ta confiance et ça m’a permis de te donner ce que je savais.

Ton inventivité, ton talent, ta passion et la pugnacité ont fait le reste. Puis ta greffe est arrivée et la magie s’est enclenchée.

Tu es une grande fierté pour moi.

Chaque fois que tu me croisais dans un club, tu criai « voilà mon professeur !!!! ». Au-delà de cette reconnaissance immense, le plus amusant était d’observer la réaction des gens qui ne me connaissais pas.

Ludo a eu un professeur ??? Et même si c’est vrai ce ne peut pas être le gros qui vient de rentrer ???

Incroyablement généreux tu as été le plus grand multi cartes de potes.

Et Je terminerai par une citation d’Hélène Keller qui te va bien : « Bien que le monde soit plein de souffrance il est aussi plein de victoires »

Au revoir mon Ludo, repose en paix et merci pour toute ces victoires de vie

                    

C’est de Pékin ou je vis que j’apprends cette terrible nouvelle.

Mon Lud’

Je suis loin, très loin même, mais mon cœur et mes pensées sont avec toi aujourd’hui et je ne peux empêcher les larmes de me venir en écrivant ce message.

Tout me revient d’un coup : la boite à nicks, la « complète champignon », les amorties liftées diaboliques, les stages de squash à Houlgate, les tournois à Clermont, tous ces matchs 3/2 chacun finissant au bord de l’épuisement mais toujours dans les bras l’un de l’autre tellement le respect était grand et le spectacle énorme, ce match par équipe gagné alors que tu faisais une attaque cardiaque et surtout ces nuits interminables des matchs par équipe du mardi soir au squash coin-coin à refaire le monde et à discuter (Entre autre…) de nos projets de vie.

Je perds aujourd’hui un vieil ami mais l’image de ta jolie frimousse restera ancrée à tout jamais dans mes meilleurs souvenirs. Tu le sais que trop bien, les maitres Jedi sont immortels…

Vas en paix Maitre Yoda !
                    
Thierry Mocquiaux
Ludo, mon p'tit Ludo,

On en a passé des nuits blanches ensemble. Au club du Cygne, a l'hôpital d'Eaubonne...

Tu t'efforçais à m'enseigner la stratégie du squash et tu me disais: " il faudra un jour que tu te décides à apprendre à jouer au squash!". Je te répondais: " quand je serai grande ludo, quand je serai grande !"

Tu me demandais d'être ta toubiba, je te répondais: " quand tu seras grand ludo, quand tu seras grand!"

Tu n'étais pas toujours un enfant sage.

Parfois quand ton corps était en rétention et qu'il t'obligeait a être en restriction hydrique, on te voyait au club à ne sucer que des glaçons pour étancher ta soif. Parfois..

Tu étais extra-ordinaire, au sens propre comme au figuré. Tu étais différent, tu aimais à être différent... Parfois....

Ludo, mon p'tit Ludo, maitre Yoda, tu resteras un grand monsieur du squash.

                      
Patricia Meyer-Fuhrer  
Ludo, la première fois que nous nous sommes rencontrés, c’était au squash club 95. En arrivant, Bernard m’avait demandé : il y a un petit jeune qui voudrait jouer, peux-tu t’en occuper ?

Ce débutant, c’était toi et tu avais déjà tout compris de ce jeu diabolique, les trajectoires, l’espace, les aspects tactiques. Certes, cela manquait encore un peu de puissance et de précision, mais j’avais compris que nous n’étions pas sur la même planète. J’ai toujours été persuadé qu’il suffirait de te donner n’importe quel objet ressemblant, même de loin, à une balle et une raquette pour que tu nous inventes le jeu qui allait avec !

Toujours heureux, toujours joueur, toujours positif, j’ai reçu de toi les plus belles leçons de vie.

Quand il m’arrive d’avoir des petits soucis de la vie quotidienne, il me suffit, et il me suffira toujours, de penser à toi et alors je souris et je me bouge.

J’ai une chaleureuse pensée pour tes proches qui, comme moi, ont eu la chance de croiser ton chemin.

              
Comment pourrions-nous vivre si, sans véritablement connaître l’heure exacte de notre mort, on nous annonçait néanmoins et péremptoirement, une espérance de vie limitée ?
Comment serait-elle alors notre vie, faite d'espoirs, de rêves, et de projets ?

Nous en avons longtemps discuté avec Ludo lui, qui du fait d'une grave insuffisance rénale et d'une transplantation avait dépassé la date limite d'espérance.

Néanmoins, avec un énorme courage et malgré de graves et compréhensibles difficultés existentielles, il a su mener sa vie et laisser une trace dans la mémoire de tous ceux qui l'ont connu.

Il était drôle, intelligent, incroyablement doué avec une raquette, quelle qu'elle soit.

Sur un court, c'était souvent difficile à analyser tellement c'était brillant mais dans la vie, Ludovic m'aura appris beaucoup de choses sur les difficultés de vivre et d'exister avec un handicap, que plus d’un de ses adversaires d'un jour ignoraient !

                
Salut mon Ludo
                        

Bonjour Framboise,

De retour des Championnats de Ligue Vétérans à Saint-Cloud où nous avons eu une pensée pour Ludo, je t'envoie ce petit mot qui va encore une fois hélas alimenter la rubrique "Tristesse".

Comme Dominique l'a déjà dit, c'est un autre passionné de squash qui nous quitte quelques mois après Paul. Maudite saison 2013-2014.

Mes pensées vont à tous ses amis de l'Ouest parisien, du Cygne et des alentours. Je pense également à ceux qui l'ont côtoyé à la Ligue, mais également dans les clubs de France et de Navarre (et même au-delà), partout où sa passion du squash l'a mené.

Au revoir Ludo.
                                   

Ludo a été un de mes tous premiers entraîneurs, c'était mon idole des coups "freestyle".

J'aimais le voir sur Paris lors de tournois pour parler technique et apprendre de sa quotidienne bonne humeur.

Repose en paix.

         

Pour mémoire,
from way back when... FG

 

Paul Biggio                                23 novembre 2013

Bonsoir Framboise,

Tous ses proches sont anéantis. C'est sans doute pour cela que peu d'informations circulent.

D'après ce que je sais, Paul a fait une hémorragie cérébrale dans la nuit de vendredi à samedi. Il nous a quittés de manière soudaine, après un malaise un peu plus tôt qui n'avait pas permis de savoir ce qui se tramait.

Les obsèques auront lieu ce lundi à 15:30 au cimetière juif de Pantin.

Je n'arrive pas à réaliser et donc ne trouve pas les mots. Je ne peux dire pour l'instant qu'une chose : nous avons perdu un grand ami. Sans aucun doute l'une des personnes les plus généreuses que j'ai eu la chance de rencontrer.

                       
Comme Catherine

Je n'ai pas les mots.

Je l'ai eu encore au téléphone il n'y a pas longtemps

Il m'a aidé encore cette année à monter un projet et a prêté les courts gonflables à ma ville. Il était toujours là quand je l'appelais et m'appelait toujours quand il venait dans ma région où il venait plongé régulièrement.

Je lui dois beaucoup sur la construction et ma vision de ma présidence de ligue.

Certains ne l'appréciaient pas mais je peux vous dire qu'après Michèle une grande dame nous perdons un grand monsieur du squash Français

Salut PAUL merci pour tout

Toutes mes pensées à la famille

                                     
Président de la ligue de Normandie

Emilie Lamilango                                 20 juin 2013
Repose en paix, Emilie... Lucas Vauzelle....Quel choc, quelle tristesse... Renan Lavigne.....( nos vies ne tiennent vraiment qu'à un fil ... Nous sommes tous sous le choc ... Céline Lincou (épouse).... Une pensée pour elle..les mots ne viennent pas... Virginie Diot....Comment est ce possible???... Catherine Lebossé.... trop jeune, c'est bien moche... Pensée pour la famille et les proches... Sébastien Lepley...

    

Pour les messages de soutien à Michel Lamilango : 97432michel@orange.fr

Les mots de: Lucas Vauzelle, Renan Lavigne, Sébastien Lepley, Catherine Lebossé, Alexandre Benassi, Virginie Diot, Jean-Claude Gigot, Ligue de la Réunion Anne Vermuyten, Famille Pinto (Portugal), Famille du Squash Corse, Bob Bonabesse, Serge Parbaud, Charlotte Demange, Célia Allamargot, Stéphane Allamargot, Eloïse Olliveau, Reeme Mansi (Egypte), Briag Isambard, Monique Jacquinot, Jérôme Dadot, Dominique Amar, Annabel Romedenne, Yann Perrin, Mathieu Castagnet, Thierry Lincou, Nick Matthew...

De retour des championnats du Monde à Boston, nous sommes tous stupéfaits d'apprendre la nouvelle. On se refuse à le croire mais malheureusement on doit se rendre à l'évidence.

Quelle injustice pour elle et pour sa famille déjà durement touchée...

On gardera en mémoire l'image d'une fille dynamique aussi charmante que discrète. Nous l'avons vu grandir et s'épanouir au squash du Foyer de Terre Rouge avec Hervé, Michel et tous ses camarades de club.
Je retiendrai ces nombreuses sessions de jeu, 3/4 toujours dans la bonne humeur....

Que son âme repose en paix

Une pensée particulière pour Michel et sa famille.

    
Just reading Squash Site about Dicky, and saw the article about the young French girl Emilie Lamilango.

I remember seeing her in Reunion Island maybe 8 years ago now and always looked for her results as thought she was a tremendously talented player with a really nice bubbly personality. Incredibly sad news.

Crazy world xx



Nous étions si heureux après ce si grand évènement du mondial à Mulhouse et la belle médaille de bronze de notre équipe de France masculine.

Et la vie nous envoie à la face cette bien triste nouvelle avec la disparition d’Emilie.

Emilie, je t'avais rencontrée à Val de Reuil et j'ai encore le souvenir de ta gentillesse et de ton si joli sourire. C'est à toute la famille du squash que tu vas manquer.

En mon nom propre et celui de toute la ligue de Normandie je t’adresse une pensée ainsi qu’à tous tes proches.
                  
C'est avec stupéfaction que nous avons appris le décès de Emilie LAMILANGO, notre amie à tous.
Elle a grandit à l'ASCTR SQUASH ou elle a passé ces journées à s'entraîner et à jouer. Toujours souriante, toujours présente.

Tous les amis, amies, copains, copines, joueurs et joueuses de la Ligue de Squash de la Réunion se joignent à nous pour exprimer notre tristesse, notre désespoir devant cette mort tellement soudaine.

Nos pensées vont également à toute la famille Lamilango qui nous est très chère. Nous sommes avec vous dans cet épreuve.

 Ligue Réunionnaise et Anne Vermuyten
Présidente
Bonjour à tous

Nous avons été très choqués, mon fils et moi, d'apprendre la triste nouvelle de la  d'Emilie!

Nous connaissais Emilie depuis longtemps, sur le circuit junior, et principalement pour sa convivialité et la coopération à l'Open junior français!

Pour sa famille, nous adressons notre émotion et pour ses amis, collègues et pour le Squash français dans son ensemble, notre solidarité et nous souhaitons à tous beaucoup de courage.

Je suis sûr que dans le ciel, on joue également au Squash et par conséquent, l'Ange Emilie fait partie de cette famille...

       
Quelle triste nouvelle que d'apprendre le décès d'Emilie. Je suis sous le choc!

Nous avons grandi sur la même île et joué au squash dans le même club à l'ASCTR. Toujours souriante, aimable et pleine de joie de vivre, j'avais l'occasion de passer du temps avec elle sur les tournois français et à chaque retour sur notre île. Nous avions passé du bon temps lors de mon retour à la Réunion pour l'open des Ananas. J'avais eu le plaisir de la jouer en finale et ça avait été une belle bataille.

Je ne garderai que de bons souvenirs d'Emilie. Et je me dis que maintenant elle peut reposer en paix avec son frère Hervé, qui nous avait lui aussi quitté en 2010.

Je souhaite tout le courage du monde à Michel. Aucun mot ne peut exprimer la tristesse de perdre un être cher. Grosse pensée à sa famille et à Mathieu, son chéri.

      

Les mots me manquent, je suis sous le choc, littéralement effondré... Je pense à toi Michel, plus que jamais, et partage ta douleur.

Bien plus que les mots ne peuvent le dire...

  
En jetant un coup d’oeil ce matin sur sitesquash, on a appris la très triste nouvelle du jour.

On est sur le c... comme tout le monde.

On a eu souvent l’occasion de croiser Emilie sur les champ de France, c’était une jeune fille qui avait tout pour elle.
Elle ne faisait pas que bien jouer au squash, c’était une jeune fille sympa, mignonette que tout le monde appréciait.

Une grande pensée pour ses proches et sa famille.

          

Je suis bouleversé  par cette nouvelle pour l'avoir souvent rencontrée à la Rochelle ou ailleurs. J'ai toujours eu  beaucoup de respect et de tendresse pour cette jeune femme qui avait tout pour elle. C'est terriblement  injuste !

Va en paix on ne t'oubliera pas

                            

Quelle tristesse la vie est parfois bien injuste trop jeune trop charmante quel choc. Toutes mes condoléances à sa famille.
                           


Je ne connaissais pas beaucoup Emilie, mais je ne retiens d’elle que de la joie et de la bonne humeur. Une fille toujours souriante, et gentille!! Une sportive ayant du respect et une grande motivation.

La vie réserve parfois quelques surprises, et certaines sont accablantes. Toutes mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis proches. Emilie manquera énormément!!!

                           

Deepest condolences on the death of young Emile.. I have never got to know her but I am a mother and I can understand the tragedy ....

Respect to her parents and a pray that she rests in peace.
                      

Petit mot pour la jolie Emilie qui nous a quitté beaucoup trop tôt. On se parlait de temps en temps, faisant les mêmes études. Elle allait être diplômée infirmière, et avec son si doux caractère, sa gentillesse et sa joie de vivre, elle aurait fait une excellente infirmière, c'était vraiment une très chouette fille. Elle va beaucoup manquer au squash français...

Toutes mes pensées vont à son papa, son petit ami et ses amis proches.

                      
   



C'est une famille durement touchée par cette horrible tragédie, après son fils en 2010, maintenant Emilie, sa fille, nous pensons à toi Michel et sommes infiniment peinés, Daniel et moi.

Elle était trop jeune pour partir, la vie est cruelle.

              

Quel choc et quelle tristesse ce matin !

Je ne connaissais pas bien Emilie, mais je l'avais encore croisé à Mulhouse il y a qqs mois pour les par équipes. Elle était toujours souriante, une très chouette fille.

Très grosse pensée du Squash Club de Brest pour sa famille et ses amis.

                       

Le décès d'Emilie est un énorme choc pour moi et ma famille... Je n'arrive toujours pas à réaliser, c'était comme ma grande sœur au Squash et je pense que je n'étais pas le seul dans ce cas.

 Elle a apporté énormément à grand nombre d'entre nous. Elle ne méritait pas ça, d'ailleurs personne ne devrait partir si jeune... C'était une fille en OR, toujours souriante, je suis tellement triste ...

Elle restera à jamais dans mon cœur et j'en suis sur qu'elle veillera sur nous de là-haut, au Paradis, où elle rejoindra son grand frère et sa mère.

J'ai une énorme pensée à la famille d'Emilie mais plus particulièrement à Michel, qui est un super entraîneur mais aussi une personne avec un énorme cœur. La vie est trop injuste !! :(

Repose en Paix Emilie..

       
Nous apprenons le décès d'Emilie. Très peu de détails pour le moment, sinon qu'elle est morte d'une méningite foudroyante.

Pas de mots. Pas de mots.

                               

La famille du squash réunionnais est en deuil...

                           

FB:
Grosse pensée pour Emilie Lamilango ce soir :-(

Tu vas tous nous manquer !!!

Quelle tristesse.

   

FB:
"Alors que nous devions défendre nos couleurs dans la même équipe, nous nous battrons ce we pour ton honneur et ton sourire.. Un combat pour te témoigner notre Amour, à Toi, tes proches et ton Chéri. Ce sera notre lutte d'équipe, celle à laquelle tu nous as habitué sur le terrain, celle qui sera notre cri intérieur contre la vie qui parfois nous laisse sans voix... A Toi, chère Emilie, d'ici bas..."

               
Repose en paix Emilie. Tu vas nous manquer.

Une pensée à toute la famille Lamilango.

                   

Triste nouvelle, je n y crois pas encore!!

De tout cœur avec la famille et la Réunion!! Repose en paix Emilie"

                       
Joël Lamarche                                       8 juin 2013

Chers amis squasheurs du Stade Français.

C'est avec une grande tristesse que je m'adresse à vous aujourd'hui. La section squash du stade français est endeuillée car nous venons d'apprendre le décès, dans la force de l'âge, et après une longue bataille, de notre ami Joël LAMARCHE.

Ceux qui fréquentent les installations du stade français à la porte de Saint Cloud le connaissaient forcément puisque Joël était un assidu de nos courts, de la salle de musculation ainsi que du sauna.

D'autant que je m'en souvienne, Joël a toujours été présent au stade français et c'est un compagnon de route et un ami que nous perdons aujourd'hui.

Il faisait partie des nôtres, de ceux que nous rencontrons chaque semaine, de ceux avec lesquels nous brettons sur les courts avec passion et enthousiasme.

Ces deux dernières qualités caractérisent d'ailleurs largement Joël dont la disponibilité, la gentillesse et l'humeur toujours égale nous manqueront cruellement.

Pour ceux qui ont eu la chance de jouer avec lui Joël pouvait battre n'importe qui à l'entraînement tant il avait compris toutes les subtilités de notre sport. Joël, en outre, était un forcené de la compétition et des tournois, et il avait largement dépassé durant sa carrière sportive les 1000 matchs officiels.

Je propose dès à présent à mon bureau que notre tournoi phare de l'année, à savoir la Coupe du Stade s'appelle dorénavant : Coupe du Stade Joël LAMARCHE.

Les obsèques de Joël se tiendront le mercredi 12 juin à 13h00 salle Mauméjean au Père-Lachaise et j'invite ceux qui ne pourraient pas venir, à s'unir à sa famille, par la prière pour les croyants, par la pensée pour les autres.

C'est un ami qui nous quitte… la section squash est en deuil.

                               
  
 Yannick Boutros                      29 décembre 2012

Bonsoir Framboise,

C’est avec beaucoup de tristesse que je viens te faire part du décès d’un ami, Yannick Boutros.

Il était un de nos anciens équipiers de l’équipe de l’ASPTT Squash de Rouen avec laquelle nous avons pendant des années disputé ensemble le championnat par équipes normand.

C’était un garçon extrêmement gentil, souriant et agréable et apprécié de tous. Tous ses anciens copains de l’ASPTT Squash de Rouen s’associent à Patrice Platel et moi-même pour lui rendre un dernier hommage et lui dire qu’il sera toujours avec nous dans nos cœurs chaque fois qu’on entrera sur un court de squash.

         

  
C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que Jean Claude Gigot et moi même avons effectués aujourd'hui mercredi 09 janvier 2013 nos adieux à un ami.

Avec le départ de YANNICK BOUTROS, le petit monde du squash Normand a perdu un des siens.

Toujours de bonne humeur et souriant, Yannick a écumé les courts de squash de notre région pendant de nombreuses années. C’était un fidèle copain de notre équipe de l’ASPTT Squash qui toujours souriant, attachant par sa gentillesse et sa bonne humeur avait su nous souder pour être bien plus qu’une équipe et faire de nous de véritables amis.

Hélas, il a dû s’arrêter de taper dans la petite balle noire pour affronter un adversaire redoutable. Le match était déséquilibré. Yannick, qui était un battant, a tout tenté et avait réussit à gagner la première manche. En vain. L'adversaire était trop fort. Son dernier match c'est terminé le 29 décembre dernier.

Nous pleurons à la fois un ami, un partenaire de jeu, et un chaleureux collègue de travail.

Tous ses copains de l’ASPTT Squash, Xavier Assenard, Franck Briard, Hervé Gallet, Sylvain Godu, Philippe Louis s’associent à cet hommage.

Salut Yannick

              
 
Jacques Bady                      1949 - 13 octobre 2012
Son corps sera inhumé le vendredi 19 octobre à 14h00, au cimetière d'Urte (64).

Je viens d'apprendre le décès de Jaques Bady mes pensées sont pour toute sa famille.

             
    

tournoi des 6 nations en 1988 à Milan

Jacques Bady, premier médecin des Equipes de France de Squash, est décédé ce matin, des suites d'une longue maladie.

Ami intime de mon premier entraîneur, Patrice Chautard, ancien entraîneur des Equipes de France et DTN, ainsi que de mon Papa, je l'ai longtemps côtoyé dans le club de mes premières frappes de balles, Squash Club Pagiel, au Perreux (94).

Spécialiste en gynécologie, grand passionné de sport, notamment de rugby, il avait aussi accouché de nombreuses championnes de judo.

Toute la famille du squash français s'associe à la douleur de sa famille, de sa femme Isabelle, et de ses enfants, dont son fils Pierre, bon joueur de squash.


                           

"C'est avec une grande tristesse que je viens d'apprendre la nouvelle.

La famille du squash français est une nouvelle fois en deuil et nous pensons très fort à la femme de Jacques et à ses enfants, dont Pierre que je connais depuis mes débuts dans le squash.

Toutes mes condoléances à eux.

           
Hommage à Jacques.

Nous avons joué 2 ans ensemble au Perreux.

Son amour de la vie, de sa femme et de toute sa famille n'avait d'égal que sa fidélité en amitié et sa droiture!

Putain de crabe, tu m'as volé mon ami basque...

                      
Une très chaleureuse pensée pour la famille Bady, et tout particulièrement Pierre qui a fait partie des équipes Brestoises il y a quelques années.

On pense très fort à toi.

Les Brestois

                   
Une pensée pour toute la famille Bady, ayant eu la chance de jouer avec lui en équipe à mes tous débuts avec Patrice Chautard et John Elstob, ce joyeux basque nous manquera terriblement.

Pierre et Isabelle nous pensons bien à vous...

                 
J'ai appris le décès de Jacques Bady avec beaucoup de chagrin.

J'ai eu le chance d'échanger avec un homme riche d'expérience de vie, ses conseils étaient toujours avisés et il avait le cœur sur la main.

Mes premières pensées vont à sa famille, que je porte dans mon cœur, Pierre bien sûr, Martin, Charline et Isabelle. Je suis à vos côtés pour ce moment douloureux..


         
 
Nous avons été nombreux à avoir appris la triste nouvelle pour Jacques Bady.

Nos pensées vont vers Pierre et sa famille en ce moment difficile.

                            

En ce jour où sa famille et ses proches accompagnent Jacques dans sa dernière demeure, j'ai une pensée particulière pour sa femme et ses enfants. Cet amoureux de la vie chérissait sa famille.

Chaque fois que j'ai croisé Jacques, que ce soit au club de Créteil que Pierre a fait ses débuts ou ailleurs, il égayait les lieux. Hélas, une nouvelle fois le squash français perd prématurément l'un des siens.

                   

Arnaud Jolibois                                 20 juin 2012
Nous avons eu une mauvaise nouvelle concernant un copain squasheur tué dans un accident d’hélicoptère en début de juin. Il s'agit de Arnaud Jolibois qui était il me semble un 2A à son meilleur niveau et qui joué en équipe avec Eric Chazelas, Philippe Bastart, David Norman entre autres.

Je prends ce dossier en main seulement maintenant parce que je viens de sortir de l’hôpital et donc c’est pour cela tout était retardé.

Je viens de terminer un reportage sur le site www.avonsquash.com en hommage à ce garçon adorable (l'enterrement aura lieu ce samedi 23).

                                        

Article de Presse

Diane Josipovici                                19 juin 2012
Bien triste nouvelle.

J'ai connu Diane au fil des tournois et des matchs par équipe. Toujours souriante, elle respirait la bonne humeur.

Mes pensé
es vont à sa famille et à ses coéquipières et coéquipiers du Stade Français et de Chaville.

          

L’équipe de Chaville est très attristée par la disparition de Diane, cela fait quelques années que Diane avait rejoint notre équipe, elle y était très appréciée.

Nous garderons le souvenir des bons moments passés ensemble lors des compétitions, des déplacements en province : Lille, Rouen, Chartres, Toulouse, les play-off à Aix en Provence… et de nos petites soirées. Nous perdons une coéquipière et une amie avec qui l’on pouvait discuter de tout, et toujours de très bon conseil… Nous pensons à Freddy et Hugo.

Nos pensées sont pour Diane et ses proches,
Pour nos soirées sportives autour d'un verre et de bons plats,

Pour nos victoires et nos défaites, nos échanges, nos challenges, et nos encouragements,
Pour nos fous rires et tous nos souvenirs.

    
Le monde du squash n'est pas épargné en ce moment car je viens d'apprendre le décès particulièrement tragique et invraisemblable de Diane Josipovici.

Celle-ci avait fait le plein de sa voiture et allait payer celui-ci lorsque qu'une voiture conduite par une personne venant d'avoir une crise cardiaque l'a percutéé…

Diane laisse derrière elle un mari et un enfant de six ans et demi.

Diane était une fille formidable et une bonne joueuse de squash qui je crois a du atteindre sur quelques classements la première série nationale. Elle faisait partie de l'équipe première du stade français avant que de rejoindre, ces dernières années, l'équipe de Chaville.

J'avais participé avec Diane et Cyril Sourzac à un championnat vétérans par équipe où nous avions atteint la troisième place.

Diane était souvent en retard et je me rappelle lui avoir passé un savon lors du quart de finale auquel elle est arrivée avec plus d'une heure de retard.

Hélas pour elle, le jour de son décès, Diane n'était ni en avance, ni en retard mais simplement au mauvais endroit au mauvais moment.

Toutes mes plus sincères condoléances à sa famille et à ceux qui l'appréciaient et dont je je fais parti.
                       
Richard Pons                                   20 mai 2012
Aujourd'hui bel hommage à Richard à la cathédrale d'Aix... Le monde du squash, le Set club, la foule des anonymes... Beaucoup d'émotion... Catherine Lebossé-Geiling

Messages de : Fram, Catherine Geiling-Lebossé, John Catlow, Greg Marche, Sohail Khan, Manu Villier, Xavier Moyne-Bressand, Carole Plégat-Pittion, Philippe Signoret, Guillaume Dubarry, Paul Sciberras, Jean-Yves Agricol, Sam, Thierry Maingot, Thierry Lincou, Sean Flynn, Renan Lavigne, Ben Desombre, David Navarre, Xavier Chilloux, Rédation Sportive de la Provence, Marianne Villier, Cédric Beaudeux, Fred Barbat

C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris la nouvelle
La famille du squash français est en deuil

Richard faisait partie de l'encadrement de L'équipe de France jeunes et je l'ai rencontré pour la première fois a l'âge de 12 ans.

Il était toujours souriant et plein d'humour.

Il aimait le squash et a prouvé qu'il était un super entraîneur en sortant les Nico, Alex, Franck, Jean-Mi, Laurent, Stef.....

Mes pensées vont vers ses enfants et sa famille

                  
Sa démarche féline les pieds un peu écartés, sa poignée de main franche, ses yeux souvent moqueurs, son rire, ses mots, ses conseils, tout va nous manquer.

J’ai connu Richard à l’âge de 7 ans, il m’a entrainé pendant des années au Set club avec Stéphane, Jean-mi, Jérôme, Manu, Laurent et les "grands" Nico, Gilles, Alexandre, Franck et mon frère Philippe.

Des heures passées à écouter ses conseils, à s’entrainer comme des « spartiates, pieds nus dans la neige », c’était l’expression de Richard pour nous faire comprendre qu’on pouvait aller encore plus loin, qu’on pouvait donner toujours plus, qu’il fallait se dépasser.

Merci Richard pour tous ces moments passés.

Adessias coach
                         
Je voulais juste me joindre à tout le monde pour exprimer toute la tristesse qui est la mienne d'avoir appris le décès de Richard.

J'ai eu comme beaucoup de jeunes du Sud la chance de croiser sa route et je souhaite à tous les joueurs d'aujourd'hui d'avoir la chance de rencontrer une personne aussi généreuse qu'il l'a été.

Merci Richard.

       
Assommé, hébété, le monde sportif aixois est encore sous le choc de cette terrible nouvelle. Sa disparition laisse un énorme vide dans notre belle cité aixoise.

Après le hand à l’AUC et un diplôme de maître nageur, Richard était tombé amoureux du squash naissant à Aix au Set Club , dont il fut un des premiers piliers au milieu des années 70. Le squash chez nous, d’autant vous diront que c’est lui tout court.

Pédagogue, pragmatique, novateur et iconoclaste, il a sorti des courts du Pey Blanc les Jean-Michel Arcucci, Stéphane Galifi, Greg Gaultier et tant d’autres.

Les mots nous manquent.

        
25 ans de squash pour moi et autant d'années que je connaissais Richard.

C'est toute la famille du squash français qui perd aujourd'hui une belle personne.

Puissent mes pensées soutenir ses proches et leur apporter le réconfort qu'ils méritent.

Affectueusement,

 
Je viens d'apprendre avec une énorme tristesse de la disparation de mon ami Richard Pons.

Il était responsable de beaucoup de nos vedettes français dans le monde du squash .Il était l’âme du Set Aix en Provence et c'est lui qui a donné beaucoup de son temps pour assurer que le Set Club soit mis parmi les meilleures club de France, il a réussi.

Le squash Français a perdu un membre de la famille.

Mes pensées sont avec sa famille pendant cette dur épreuve. Je sais qu'il va être parmi nos autres ami qui nous ont quittés, et qu'il va continuer de garder un œil sur le squash français dans le ciel.

Reste en paix mon cher ami..............

            

Je viens d’apprendre le décès de Richard. Je joue depuis 25 ans et le connais depuis autant d’années. Je me suis beaucoup entraîné chez lui, entre 12 et 20 ans, avec Jean-Michel Arcucci et Stéphane Galifi, pendant ces années qui comptent tant pour le futur.

Bien au-delà de ses immenses compétences d’entraîneur, Richard a contribué à faire de nous bien plus que des joueurs. Il a contribué à faire de nous des hommes.

Je ne m’en suis rendu compte qu’avec le temps et la maturité, tant sa façon d’être était tout en intelligence, en finesse et dans le respect de la liberté.

A tel point que j’ai un grand regret, ne pas lui avoir présenté mes fils. J’y pensais souvent, et j’ai toujours bêtement reporté la chose à plus tard. J’aurais été fier de lui montrer que je suis justement devenu un homme et il aurait été heureux pour moi.

Je pense à sa famille, ses fils, et tous ceux qui, comme moi, ont perdu un Maître.

                    
J'ai appris la nouvelle lundi soir et j'étais sous le choc, incrédule.

J'ai très peu connu Richard en tant qu'entraîneur, si ce n'est lors des regroupements de l'Equipe de France jeunes au début des années 1990. Un peu plus en
tant que personne, au travers de courtes discussions lorsque nous nous croisions.

Je ne connaissais pas son approche de travail d'entraîneur, mais la liste des joueurs qu'il a formés est éloquente. On ne peut que le remercier pour sa forte contribution au squash français. Squash et Aix-en-Provence = Richard Pons. C'est indélébile.

Ces mêmes joueurs le pleurent aujourd'hui et je pense à eux, en particulier à Stéphane. Richard était son mentor et d'après les nouvelles, il est le dernier à
l'avoir vu. Je pense aussi à sa famille et à ses amis dans ce moment très douloureux.

                   
A toute la famille de Richard, à tous mes amis d'Aix, je voulais vous dire combien je pensais à vous tous dans cette tragédie, Renan m'ayant texte sa disparition...

Je ne l'ai pas revu de puis nos années de "guerre" entre les deux plus grandes écoles de Squash françaises de l'époque, le Set et les Carnaux...tous les meilleurs joueurs sortaient de sa raquette, no doubt!

C'était un plaisir de le croiser, toujours ce sourire et cette démarche qui le caractérisait si bien!!...

U will be missed Richie.

             
 


C'est avec une immense tristesse que je dois vous annoncer le décès de Richard Pons.
Nos pensées vont bien sûr à sa famille, mais aussi à sa famille du squash, à tous ces joueurs qu'il a formés, protégés, guidés.

Terrible nouvelle.
                 
              
Bonsoir,

Quand j'ai appris la triste nouvelle ce matin, le chagrin a été immense à l'image de la surprise...il est des gens intemporels que l'on n'imagine pas changer d'un iota, et même après les avoir perdus de vue, on les revoit, on les imagine toujours égaux à eux mêmes, le sourire un rien narquois sur les lèvres, la blague qui fuse mais toujours avec bienveillance... et c'est l'image que je veux garder de Richard...

Mes pensées vont vers sa famille, ses enfants... mais ce soir la famille du squash est elle aussi orpheline et je pense à Alex, Nico, Stéphane, Jean-Michel, Gisèle, Karine, Franck puis aussi bien sûr Greg... et tous ceux très nombreux que je ne connais pas et qui pleurent un entraîneur, un ami et tellement plus...

J'imagine que les témoignages de sympathie et les hommages de toutes sortes ne manqueront pas, ce n'est que justice et bon sens...j'allais écrire décence...


                         
 
Je me faisais un plaisir de le retrouver à Aix la semaine prochaine aux play-off.

Les occasions de se revoir étaient devenues rares, trop rares et maintenant…

Il ne restera que des souvenirs, que des bons.

Salut l’artiste !

Une grande pensée à sa famille.    

                         
Quelle tristesse et quelle injustice !

 J'ai eu du mal à réaliser lorsque j'ai appris cette si triste nouvelle et j'avoue qu'aujourd'hui encore, j'ai du mal.

Richard, c'était le squash, c'était le Set Aix, c'était la sagesse et le calme, c'était ces piques qu'il nous envoyait après un mauvais match, c'était son coaching à mes amis Nico, Alex, Gilles, Franck lorsque je jouais contre eux, c'était surtout cet immense respect que j'avais pour lui.

Aujourd'hui, je suis comme le squash Français, triste d'avoir perdu quelqu'un que je connaissais depuis mon adolescence et l'un des plus charismatiques représentants de notre sport.

Toutes mes pensées vont bien sûr à sa famille, ses proches et au Set Aix.

Ciao Richard
                           
J'ai été abasourdi d'apprendre la nouvelle en sortant de l'avion...

Je me suis retrouvé au côté de Richard pendant toute la durée du match de Camille au British Open la semaine dernière. Nous avons passé plus d'une heure à parler du squash et cela faisait longtemps que nous n'avions pas parlé aussi longtemps...
Il m'a confié qu'il voulait revenir plus près de sa passion, le squash.

Richard, c'est mes premières années de squash chez les seniors, des matches "chauds" qui finissaient toujours par ..."la prochaine fois je t'aurai ". Toujours beaucoup d'humour, jamais de tension...
Ensuite des confrontations par joueurs interposés, en tant que coach...

Il sera toujours pour moi un pionnier, un chercheur, sans se mettre en avant, toujours près de ses joueurs et Dieu sait qu'il en a eu !

C'est très triste et aussi effrayant.

Nous avons vraiment perdu un pionnier de notre sport !

    
       
Je suis comme de nombreux amis du Squash, abasourdi.

Cela faisait quelques temps que je n'avais vu Richard, mais comme le dit Catoche, il y a des gens intemporels, que l'on voit et revoit et qui ne changent pas. A chaque rencontre, il était égal à lui-même comme il y a quelques dizaines d'années quand je l'ai rencontré à Gap. Souriant, chambreur mais plein d'une passion qu'il nous a transmis : le Squash !

Il a été le premier à m'enseigner les arcanes de notre sport et a, ce jour là, changé ma vie.

Mes pensées vont bien sur à sa famille et ses enfants, mais aussi à de nombreux amis du Squash que je sais profondément touchés par cette disparition.

Il y aura à tout jamais, un roi de plus à Aix en Provence, le roi Richard !

Nous aurons tous aux prochains play-offs, un ange de plus au-dessus de nos têtes.

Merci à toi.

            
Monsieur Squash nous a quitté.

J’ai eu beaucoup de MAL à réaliser cette insupportable nouvelle, un tremblement dans ma tête, les images s'entrechoquent.

Nous ne verrons plus Richard Pons sur un court de squash. C’est une « irréalité », inimaginable pour moi.

Richard a tant donné sans compter au squash. Quelle générosité ! Il représente le don de soi.

Il a apporté énormément à ses joueurs, tous membres de l’équipe de France, tant de dévouement.

Pendant des années l’équipe de France c’était Richard. Il demeurera pour moi un BRAVE dans le sens noble du terme, dans le sens de la BRAVOURE.

J’avais une grande estime pour ce Monsieur qui a toujours su mettre en avant ses joueurs, l'intérêt de ses joueurs avant ses propres intérêts. Richard méritait toute notre reconnaissance.

Nous avions au fil de nos rencontres des échanges toujours positifs sur comment faire mieux avec les jeunes. J'aimais beaucoup échanger avec lui, je ressentais toujours son investissement sans retenu, sa passion, sa fusion.

C'était l'homme de terrain, l'homme pragmatique, il occupait l'espace des connaissances concrètes. Le monde du squash aura des difficultés à faire son deuil.

Toutes mes condoléances vont à sa famille, ses enfants, ses proches, ses joueurs.

Il était plus qu’un entraîneur, c’était pour moi MONSIEUR SQUASH

Adieu Richard

            
 
Pensées très affectueuses à sa famille, ses proches, et tous les joueurs du Set Aix.

Comme pour John et Catherine, ce sont 30 ans de passion partagée qui deviennent Souvenirs.

Il n’y en a que des bons.

Puissent nos témoignages apporter un peu de réconfort à son entourage.

        

salut Fram,

si aujourd'hui je t'écris, ce n'est pas pour te donner des nouvelles des championnats d'Europe où nous sommes actuellement, mais pour transmettre toute mes pensées les plus sincères à la famille et aux proches de Richard.

j'ai eu quelque fois l'occasion de discuter avec lui, pas plus tard que la semaine dernière entre autres, et sans même trop le connaître, j'avais un immense respect pour lui car il à tellement apporté dans le squash et surtout amené un tas de joueur à très haut niveau !!

C'est très dur de le voir partir si tôt alors ici je jouerai en pensant à lui à chaque seconde et je battrai quoi qu'il arrive!

Encore une fois, je pense très fort à sa famille...

                    

Un grand monsieur de squash qui je n’oublierai jamais.

Les profs français n’étaient pas nombreux il y a 30 ans mais dans le sud-est de France, Richard était le roi. Mais un roi qui ne voulait pas régner mais passer la bonne parole.

Pour moi c’était « Le Prof » qui voulait passer à ces élèves son savoir-faire et en même temps comprendre de plus en plus les bases et les subtilités de ce sport afin de pouvoir donner toujours plus. Il a réussi avec brio.

Nous avons joué ensemble dans notre « jeunesse » et je suis sur qu’il m’a battu des fois même si je n’ai que les souvenirs de mes victoires. Quel plaisir d’être sur le court avec un tel battant, un tel technicien et un tel gentleman.

Une grande perte pour tous. Je pense à sa famille.
                        
Richard est le seul prof avec qui j'ai pris des courts. Deux stages d'été à Aix avec mon Papounet et Mika.

Durant ces deux stages on à pu apprécier de compétence, sa gentillesse et sa générosité. Un groupe de jeunes Suisses venait chaque année faire deux semaines de stage. Parmi eux Peter Reiko et un certain Nicolas Mueller c'était il y a environ 8 ans ou 9 ans. Richard nous avait dit à tous : celui-là, ça sera un grand. Comme il l'avait senti pour Steph ou Greg.

Une pensée à sa famille bien sûr et à tout ceux qui se sentent orphelins. Les play-off de nationale à Aix cette année auront un parfum très particulier. L'occasion de saluer sa mémoire et de lui rendre hommage.

            
  
Richard, maintenant, ce n'est pas possible !

Son humour, son détachement et sa compétence nous manquent déjà.

En tant que "rouquin", Richard m'accueillait toujours en me rappelant que j'étais protégé par un ange gardien: Oliver, parce que "L'ange Oliver protége les roux" !

Mes pensées vont vers tous ceux qui l'aimaient.

                   

Je suis sous le choc , je jouais avec Richard une fois par semaine le matin et ce matin la le court était vide comme moi.

J'arrête pas de penser à lui. Il y aurais tellement de belles choses à dire sur Richard.

Mes pensées vont vers toute sa famille.

                               

Grand choc pour moi ce matin.

Toutes mes condoléances à sa famile. C'était le parrain du squash du squash français, il était excellent , il m'a aussi donné beaucoup de conseils en junior, il m'a logé, il me faisait penser à mon père, humble, discret et doté d'une grande aura qui planera sur tous ses protégés...

Repose en paix.
                            

Tu auras été bien plus qu'un entraîneur pour nous et tu le sais, merci pour ton magnifique soutien et ton extraordinaire générosité.

                   

Toutes mes condoléances à sa famille.

Quand j’ai débuté le squash il y a trente ans, il y avait beaucoup de tournois à Aix en Provence et Richard s’occupait très bien de nous.

Je garderai en mémoire ce très joli souvenir où il nous accompagna Nicolas Arnoux, Alexandre Denis et, je pense, Julien Bonnetat (excusez du peu) lors d’un championnat de France à Paris.

Pensées très chaleureuses à sa famille.

Cordialement

      
Martin Siudzinski                        6 mars 2012

Martin & Eric

Je viens de perdre mon ami Martin que j'ai connu en corse il y a plus de 10 ans maintenant ......

D'abord adversaire à Ile-Rousse puis, partenaire en Allemagne et en France, le squash avait servi à tisser plus qu'une grande amitié !!!!

Tu es parti trop tôt my friend ....... tous mes pensées à heike sa compagne et à sa famille

                         
  


Nous avons appris la mauvaise nouvelle hier soir.

Le décès de Martin Siudzinski, un inconditionnel du tournoi, triple vainqueur de l'épreuve en 1999, 2000 et 2001.

Après plusieurs années sans être venu nous rendre visite, le joueur allemand nous avait contacté pour venir participer à cette édition 2012.

Il ne viendra pas et nous aurons une grosse pensée pour lui cet été.

Eric Nadal et Eric Foin, ses compagnons de court et de pitreries en tout genre, se joignent à nous pour présenter de sincères condoléances à sa compagne Heike et à sa famille.

      
Leo O'Brien                             26 janvier 2012
(45 ans)
La mort de Leo nous a tous bouleversé et elle laisse deux fillettes orphelines.

Laura et moi avons été très touchées par vos témoignages d'amitié et nous tenons à vous en remercier du fond du cœur.

Nous sommes heureuses de voir qu'il a laissé autant de bons souvenirs et nous pouvons ainsi tous entretenir sa mémoire.

                           
 
Bonsoir

Je viens d'apprendre par votre site le décès de Leo O'Brien, mon entraîneur de mes débuts en Squash à Ajaccio (Corse du Sud) au début des années 90. J'avais 10 ans...

Leo, toujours gentil et de bonne humeur, était notre guide, notre modèle. Mes parents avaient de suite sympathisé avec lui et nous gardons tous un excellent souvenir de cette rencontre. La vie a fait que l'on n'a finalement pas pu se revoir après toutes ces années...

Je souhaitais apporter mon témoignage et mon soutien à sa famille en ces moments douloureux.

 

 
La cérémonie en hommage à Leo aura lieu ce jeudi 2 février 2012 à 15h30 en l’église d’Auxon, département de l’Aube (sur la route nationale 77 entre Troyes et Auxerre). Pour le respect de sa famille, une extrême pudeur sera de rigueur, particulièrement à l’égard de ses deux filles.

Je suis sûr que tous ceux qui ont connu Leo souhaiteront assister à cet hommage. Ceux qui ne pourront pas s’y rendre s’associeront par les forces de l’esprit. Ses proches peuvent en être assurés.

Comme l’a dit Thierry Ballanger, nous serons nombreux à chercher longtemps encore la trace de Leo. Emmanuel Naubron aussi a souhaité faire passer un message de condoléances.

Je me souviens du visage grenat de Leo lorsqu’il sortait du court, de sa bonne humeur, de son rire tonitruant si communicatif qui nous revient en mémoire à tous. Il y avait une grande humanité en cet homme.

Enfin, je citerai quelques mots de René Char :

« Avec celui que nous aimons, nous avons cessé de parler et ce n’est pas le silence. Qu’en est-il alors ? Nous savons, ou croyons savoir. Mais seulement quand le passé qui signifie s’ouvre pour lui laisser passage. Le voici à notre hauteur, puis loin, devant. »

                             
 
27 janvier 2012

Framboise,

Je te prie de bien vouloir faire passer la triste nouvelle suivante : Leo O’brien est décédé brutalement hier, 26 janvier 2012. Il avait environ 45 ans.

Leo a beaucoup apporté au squash en France. Arrivé d’Irlande, il vivait en France depuis une vingtaine d’années. Il a été classé première série dans les années 90. Il a joué de nombreuses années en équipe notamment au club quartier latin à Paris.

C’était un garçon très apprécié.

Cordialement,

             

Nous apprenons avec émotion le décès de Léo O'Brien.

Nous partageons la douleur de ses proches et spécialement de sa famille et de ses deux filles Laura et Emma.

          

Président de la Ligue Régionale Ile de France et toute son équipe
Quelle tristesse d'apprendre le décès de Léo.

Après des années passées sur les terrains à ses côtés, la nouvelle est terrible. Je n'ai que des bons souvenirs : sa bonne humeur, son fairplay, son rire contagieux, son revers dévastateur.

On s'était croisés sur le circuit en Angleterre bien avant nos arrivées respectives en France. Puis, par hasard, mon premier tournoi en France en 1992 et j'entends de loin ce fameux rire!!

A partir de là, tous les quinze jours, on se retrouvait au club d'Enghien les Bains pour un entraînement et quelques bières en parlant la langue de la Reine!

Toujours la même joie de vivre, toujours en train de rigoler.

Ensuite des années ensemble au sein de l'équipe du Quartier Latin, souvent en présence de son ami d'enfance Derek Ryan (7e mondial) et les incontournables Philippe Debu et Xavier Suchet. Une belle equipe.

Une bien belle époque.

Ces dernières années, en s'éloignant des courts, on s'était moins vu mais le choc est très fort.

Leo, my friend, it was a pleasure and a privilege to have known you all these years. You will be sorely missed.

Rest In Peace
                         
Je suis choqué de cette triste nouvelle, j'ai beaucoup joué avec Leo quand j'avais 18 ans , je m'entendais très bien avec lui, il me donnait beaucoup de conseils après nos matchs, il était respectueux, humble et très bon joueur.

Toutes mes condoléances à toute sa famille, et qu'il repose en paix.

Goodbye my friend.

        

Triste nouvelle.

Je connaissais bien Léo, toujours de bonne humeur.

Toutes mes condoléances à sa famille.

         

 

"Choqué de lire la terrible nouvelle hier. Hasard des choses, j'étais avec son ami Derek Ryan mercredi soir. En apprenant la nouvelle, je lui ai immédiatement envoyé un message, il avait été mis au courant deux heures auparavant. Ses mots furent très durs à lire : "can't believe it, devastated, very sad day".

Leo était souvent dans les parages au milieu des années 1990 lorsque Thierry et moi venions au Club Quartier Latin les après-midis défier les Xavier Auguet, Sébastien Lecat et autres Nico Arnoux et Alex Denis.

Ses amis du squash parisien, les figures du Quartier Latin Philippe Debu, Xavier Suchet, Silvio, Michel, étaient là aussi, derrière le court, toujours prêts à taper quelques balles si besoin.

Sa joie de vivre, son rire comme Mike l'a si bien décrit, son accent lorsqu'il parlait français et son fidèle verre de bière après sa partie de squash, resteront les images que nous garderons de Leo. La dernière fois que j'avais entendu parler de Leo, il me semble qu'il avait sponsorisé plusieurs tournois au club de Vincennes...

C'est toujours dans ces moments-là qu'on se dit : "M****, j'aurais bien aimé le revoir ce mec".

45 ans, c'est trop tôt pour partir, Leo, tu vas manquer à tant de monde."
                                        
 
Robert Puchaux                    27 janvier 2012

J'apprends avec tristesse la disparition de Robert Puchaux que j'ai pas mal fréquenté voici une quarantaine d'années, lorsqu'il tentait de lancer le squash à Toulouse.

         

Robert restera à jamais le sourire et la bonne humeur du squash français.

Sa générosité, son intelligence, son dévouement sont un exemple pour tous.

Merci pour ce que tu as fait.

   

Bonjour Framboise,

Le monde du squash peut-être en deuil car j'ai appris la disparition de Robert Puchaux.

Homme de conviction, il a su apporter au squash sa vision et son savoir faire. Si aujourd'hui le professionnels peuvent pratiquer leur sport favori sur un court vitré, c'est bien grâce à lui.

Je me souviens de son anecdote préférée quand il me racontait que son 1er prototype de glasscourt avait été soumis a rude épreuve avec un Tristan Nancarrow se jetant partout sur les murs latéraux.

Et là il me disait": le court tremblait mais j'étais persuadé qu'il allait tenir".

Et oui, Robert il a tenu et bien plus...

                                    
  
Nicolas Van Caesbroeck       9 décembre 2011
(30 ans)

10 décembre 2011

Bonjour Framboise

Nicolas était un junior Belge de grand talent. Il a gagné 9 titres belges entre 90 et 99, et a fait partie de l'équipe Belge de nombreuses années.

C'était non seulement un excellent joueur de squash, mais quelqu'un de bien, doté d'un grand sens de l'humour.

Le Squash Belge est sous le choc.

Nous pensons en cet instant douloureux à sa femme, son fils de 18 mois, et de ses amis.

                              

Albert Billet                   5 septembre 2011
Une bien triste nouvelle.

Albert Billet, membre fondateur et premier président de la section squash de l’ASPTT Rouen nous a quitté.

Adolescent, sans le connaître je l’avais côtoyé dans ma période athlétisme.

Alors que j’étais membre du CSMPQ (Petit Quevilly) qui organisait annuellement un cross au parc des Chartreux, il l’avait gagné une année dans sa catégorie d’âge.

Plus tard nous avons eu l’occasion de faire plus ample connaissance. Travaillant à France Télécom et nous croissant régulièrement au CLD, nous décidons la création de la section squash de l’ASPTT.

Même si la victoire d’une équipe ne repose jamais sur une seule personne, il faut bien reconnaître que sans lui, nous n’aurions jamais été 2 fois champion de Normandie par équipe d’entreprise (+ 2 fois vice-champion) et nous n’aurions pas participé à 4 championnats de France de cette même compétition.

Avec Dominique, Yannick, Stéphane, Lionel et moi-même que de bons souvenirs…

Frigiking, Exon, Citroën etc… Ces équipes corpos Normandes ont fait les frais de sa soif de victoires sur les courts de squash.

                       

Son inhumation aura lieu samedi 3 septembre à 14h en l’église Saint Martin d’Olivet (Orléans)

Frédérique FAYOLLE            26 mai 2011
 Bonsoir, c'est avec une profonde tristesse que je viens vous faire part du décès de Frédérique FAYOLLE du club de squash des TURIERS.

Je vous demande de faire passer ce message car je n'ai pas les mails de tous le monde.

L'enterrement aura lieu vendredi à CHATEL-GUYON à 14H30 pour ceux ou celles qui voudront lui rendre un dernier hommage.

Merci
                                    
 
Hervé Lamilango            12 septembre 2010


Hervé médaillé aux championnats de France par équipes benj-min en 94

Hervé,  notre ami et frère Réunionnais, nous a quitté, et cette nouvelle m'a profondément attristé et bouleversé. Hervé a grandi à la Ravine des Cabris, (le quartier où habitent mes parents) et s'est formé a l'ASCTR, mon club d'origine à la Réunion.

Il était d'une gentillesse sans pareille en dehors et dans le court. Sa taille et son envergure impressionnantes lui permettaient de trouver des nicks surréalistes....

Repose en paix.
 
               
Hervé,

Tu étais bien jeune lorsque ton père nous a confié ta formation.

Pendant toutes ces années tu es resté le même, à l'image de ton père, un garçon humble et généreux.

Le dernier souvenir que je garde est celui du championnat de la Réunion par Équipes Seniors que nous avions gagné ensemble au Sain Gym .

Au-delà de la peine de t'avoir perdu ici, je me réconforte en me disant que tu es libéré de la souffrance et heureux auprès de ta mère.

                          
 
Bonjour,

Nous apprenons la triste nouvelle pour Hervé Lamilango, gentil garçon qui n'a laissé que bons souvenirs dans notre tournoi.

Au nom de l'ASOI, je présente mes sincères condoléances à Michel, Émilie et toute sa famille.

                                 
 

Hervé Lamilango, frère d' Émilie, est décédé.

Tout le petit monde du squash réunionnais est en deuil et s'associe à la peine de sa famille.

                
Mathias Houdayer            - 2 octobre 2009
Je voulais rendre un dernier hommage à mathias, qui nous a quitté lui aussi prématurément ...

Je ne le connaissais pas particulièrement du fait de notre différence d'âge mais je voyais quelqu'un sur le court (pour en avoir parler plusieurs fois avec Benoît) de passionné et de volontaire ... un jeune qui prenait beaucoup de plaisir, comme on aimerait en voir beaucoup plus ..

Je veux adresser une pensée toute particulière à sa famille et à Benoît pour qui ces moments sont difficiles ...

Mathias, repose en paix ...

 
En hommage à Mathias.

Le squash français est entrain de vivre une année difficile. De plus, actuellement, nous sommes touchés par la disparition de petits jeunes. Je le dis souvent, la vie est et restera injuste.

Mathias était un jeune remarquable, d'une gentillesse incroyable. Nous pouvions ressentir l'amour qui fusionnait entre Mathias, Bruno et Gaspard.

Toutes mes pensées vont à sa famille et en particulier à Bruno. Bruno, tu es une personne extraordinaire. J'ai toujours été impressionné, lorsque l'on discutait, de l'amour que tu pouvais dégager de tes deux petits enfants.

Mathias, tu resteras à jamais dans mon coeur. Je me souviendrais toute ma vie de ces petites parties de squash que l'on faisait ensemble

 Repose en paix.
                             
26 octobre 09

Bonsoir Framboise,

Je voulais t’informer d’une triste nouvelle. Le jeune Mathias HOUDAYER est décédé à l’âge de 15 ans ½ le vendredi 2 octobre 2009.

Toute la famille du squash des Pays de la Loire et plus particulièrement des Cèdres au Mans est en deuil.

J’ai mis un peu de temps pour te l’annoncer par respect pour son Papa, son frère et son grand père. Je viens de leur rentre visite et m’ont demandé pour Mathias et pour tous ses amis qui l’ont connu ou côtoyé lors de compétitions de te laisser un petit message en sa mémoire.

Il est toujours très facile de trouver les mots les plus élogieux pour les personnes qui partent dans ces moments cruels mais déjà je voulais parler des personnes qui restent.

Mathias est adopté en 1997 par un papa, Bruno, extraordinaire de volonté et de tendresse. Les parents qui ont déjà effectué les démarches pour adopter un enfant sauront de quoi je parle.
La complicité entre Bruno et Mathias grandira d’année en année, elle finira par être si belle à voir que cela fait comprendre que l’adoption peut vraiment être une grande réussite. Bruno réussit à inculquer ce respect et cette honnêteté qui lui est chère.

C’est un petit bout de chou de 4 ans qui frappe à la porte de mon court de squash des Cèdres un mercredi de septembre 1998. Il n’est pas spécialement doué avec sa raquette mais démontre des qualités physiques très intéressantes et surtout une écoute et compréhension exceptionnelle. De plus, il est d’une douceur et d’une gentillesse éclatante.

Ses grands parents l’emmènent tous ces mercredis afin de parfaire son apprentissage de la petite balle noire. Je sens bien que leurs cœurs battent au rythme des frappes de leur tout petit. C’est leur seul petit fils, ils découvrent ces privilèges des papys et des mamys qu’ils ne pensaient jamais connaître et ils en profitent …

Ils le voient évoluer et ils sentent bien l’immense plaisir qu’il prend avec tous ses copains du club des Mini 3 raquettes des Cèdres. Leurs yeux pétillent de bonheur et vraiment ça, quand vous enseignez ça vous fait quelque chose.

Des grands parents comme rêveraient d’avoir tous les enfants de la terre, débordant d’affection mais très attentionnés pour ne pas l’étouffer dans son chemin qui le mènera jusqu’au Pôle Espoir en passant par l’école de Squash et l’école de compétition CPS avec Benjamin ROSEC. Il profitera de la chance que Fred LECOMTE lui donne en intégrant le groupe France 2012.

Il se donne sans compter en faisant quelques beaux coups d’éclat avec une ½ finale lors du championnat de France benjamin et une belle 3ème place aux Masters de Val de Reuil en 2007 toujours face à son loyal rival Antoine POULAIN.

Ensuite il aura malheureusement quelques petits soucis de santé ce qui l’éloignera des terrains pendant quelques mois, ils sortira du groupe France 2012 et du Pôle Espoir et continuera d’une façon plus modérée.

Malgré cela, il trouvera une « reconversion » fantastique en me demandant timidement s’il peut venir avec moi encadrer les tous jeunes des écoles de Squash.

Et à partir de là … Une nouvelle passion naîtra en lui, transmettre son expérience et surtout son immense humanité aux plus petits. Le début d’une belle histoire et la grande satisfaction de son club formateur et de son éducateur de le voir continuer à se construire …

Il intègre avec Thomas REBOUL, l’équipe pédagogique pour toute la saison 2008-2009 avec un certain succès. Il est le grand frère « légitime » adopté par tous. Bruno, son papa est comblé voyant l’épanouissement de son grand garçon dans cette direction.


Tous les messages laissés par ses amis sur Facebook



















Je parle de grand garçon puisque entre temps Bruno réussi en 2003 à adopter un autre petit garçon tout aussi charmant, Gaspard. Les deux forment un duo étonnant de complicité, de joie et d’amour.

Petit Gaspard tu resteras le seul garant de l’amour de ton Papa et de ton Grand Père. Je sais qu’il est tôt pour toi pour recueillir autant de responsabilités mais c’est désormais le challenge de ta vie : Redonner un sens à la vie des gens qui t’aiment.
J’ai grande confiance en toi et je suis sûr que cette terrible expérience te servira pour te rendre encore plus fort dans tous les domaines.

GASPARD vient de rentrer au centre de formation du MUC 72 en FOOT, il a un avenir très prometteur qu’il doit concrétiser …GASPARD va au bout te tes rêves tu feras tant plaisir aux gens qui restent.

J’ai près de 20 ans d’école de squash derrière moi et je dois avouer que j’ai rarement vu autant d’amour et d’attention autour d’un petit bout de chou, j’ai donc un grand respect pour ses proches qui sont restés, il va tant nous manquer …

Ainsi va cette vie semée d’embûches et de coups durs, très durs. Alors apprenons de ces expériences douloureuses afin de relativiser des victoires, des défaites, des blessures et gagnons en tolérance pour mieux profiter des instants présents.

Pour Gaspard, Bruno, son grand père et tous ses amis que le souvenir de Mathias reste en vous comme un message de gentillesse et d’amour.

Partout où nous irons tu seras parmi nous.

                       
Ken Chervet     3 juin 1991 - 17 août 2009

Les remerciements de la Maman de Ken

Messes et Réunions
 les 4 et 18 octobre 2009



 

Salut,
Je t’envoie un article qui est paru ce matin dans le journal « le Parisien ».

C’est une cicatrice qui ne se refermera jamais, un gros coup au moral pour tout le monde, ça va être très dur de repartir.

                      


Je viens de me rendre sur SiteSquash, et je tiens à vous remercier pour toutes ces actions et ces témoignages. Ils représentent un soutien précieux dans cette épreuve difficile.

 Je suis touchée et fière de mon cousin : ses qualités humaines ne font aucun doute, il était aimé de tous !

A travers vos témoignages, le souvenir de Ken rayonnant, souriant, doux, bon, gentil et généreux nous donne la force de surmonter notre chagrin pour lui rendre hommage.

Je pense très fort à son frère de coeur : Vincent.

               
Cousine de Ken





Faire Part

Ken, Le Chevalier,

Je viens d'apprendre que la piste aux étoiles s'est ouverte à toi, que tu es parti dans la lumière vers d'autres cieux.

je voulais simplement te dire que mes pensées du coeur t'accompagnent. Ton parcours terrestre s'est arrêté de façon soudaine, brutale et violente comme ceux de beaucoup d'autres jeunes dans d'autres pays.

Le dur reflet d'un monde qui marche trop souvent sur la tête.

Au squash, on a joué 3 fois ensemble et j'ai pu observer et admirer de "près" ta puissance athlétique, ton sens de l'engagement, ton goût de l'effort et ton état d'esprit chevaleresque.

Je t'ai vu faire ton échauffement avec rigueur, discipline et précision... et tout cela en musique! Oui, tu es parti beaucoup
trop tôt mais tu as laissé une empreinte qui résonnera dans l'éternité.

Les témoignages de tous ceux qui ont croisé ta route en font l'écho unanime. Je prie pour ta famille et pour tous tes camarades du squash et d'ailleurs.

Que cette épreuve si douloureuse puisse devenir la source d'une nouvelle force de
paix et d'amour pour tous grâce à ton esprit de chevalier.

Thank you Ken,

                       
Bonjour

Je ne connaissais pas Ken , mais au nom du Set Squash Marseille et de toutes les équipes sportives , nous témoignons notre soutien à cette horrible épreuve.

Toutes nos sincères condoléances a la famille de Ken ainsi qu'à tous ses amis.

Nous pensons tous à toi. Repose en paix, Ken

                          

L'association La Ciotat Squash Club et tout ses membres s'unissent à la douleur engendré par la disparition brutale de Ken qui au Club nous a toujours laissé le souvenir d'un gentil garçon rempli de joie de vivre..

Pensées pour Ken, sa famille et tout ses amis.

                         
Toutes mes condoléances à la famille de Ken et aussi à Vincent qui était son meilleur pote.

Ken c'était un mec bien, il avait énormément de qualités, que ce soit sur le court que en dehors, il me faisait souvent rire pendant les tournois ! Il ne méritait pas ça !

Une grosse pensée pour toi ça ne sera plus pareil sans toi :( !

Repose en paix sache que je ne t'oublierai jamais !


        
Je viens de revenir de mes vacances et je tombe de très haut en voyant l'article sur la disparition de ken.

Il est peut-être trop tard pour les mots de soutien pour la famille. Je ne sais pas quoi dire, les mots me manquent, je me suis entraînée plusieurs années avec Ken et c'était toujours avec le sourire qu'il arrivait au club. On ne pouvait pas faire un entraînement sans rire avec ce mec génial.

je pense fort à sa famille. il va beaucoup nous manquer...

                      
Un petit mot après la disparition trop prématurée de Ken...

Mes pensées vont à sa famille et ses proches.. Je suis de tout coeur avec eux..

Je souhaite comme tous qu'une action soit réalisée en sa mémoire..

            
Je n'ai pas pu écrire plus tôt à cause du tournoi en Ukraine.

Ken n'était pas simplement gentil et souriant, il avait tout pour assurer une belle carrière.

Ce drame m'a vraiment refroidit et attristé, et il n'y a pas un moment dans la journée où je ne pense pas à lui depuis l'accident.

J'avais passé quelques jours en sa compagnie pendant les vacances. Un des mecs les plus gentils du squash français.

La vie ne tient vraiment à rien et c'est injuste, pourquoi cela se produit sur un mec comme lui ? Il n'avait rien fait et ne demandait qu'à réussir.

Tu resteras gravé dans ma mémoire comme dans celle de tout les autres.

Repose en paix Ken gwada => 974. A bientôt mon ami...

            
  
Je n'apprends que maintenant cette triste nouvelle.

Ken était un jeune homme plein de joie de vivre qui savait la communiquer aux autres. Il va beaucoup nous manquer.

Je voudrais adresser mes plus sincères condoléances à la famille et les amis de Ken et toute mon affection à Sarah et sa maman.

                      

La première chose que nous avons vue en allumant l’appareil après 10 jours de break a été cette nouvelle terrible et injuste du décès de Ken.

Il restera dans nos mémoires, pour Rémi comme un adversaire difficile, un très bon copain, un garçon plein de gentillesse et de joie, et pour moi qui l’ai vu évoluer comme un petit garçon réservé, puis s’ouvrant de plus en plus.

La dernière fois que je l’ai vu, il riait comme un fou et était heureux.

Nous voulons présenter Rémi et moi, toutes nos condoléances à sa famille et lui dire combien nous sommes avec elle dans ces moments terribles.

                  
Il avait choisi le squash ou peut-être le squash l’avait choisi, mais ces qualités athlétiques lui auraient permis de s’exprimer dans n’importe quels sport, peut être avait-il choisi le squash pour la finesse et l’intelligence que ce sport demande, car il incarnait ces valeurs.

Aujourd’hui je pense surtout à ses parents que je ne connais pas, mais qui peuvent être fiers de l’éducation et des valeurs transmises à Ken, ce gamin fauché en pleine jeunesse faisait l’unanimité autour de lui.

La vie est injuste, il n’y a pas de mot pour apaiser ou expliquer un tel malheur.

                      
 

Le squash a perdu un membre de sa communauté. Quoi de plus difficile que de perdre un proche ?!

je tiens à adresser mes plus sincères condoléances et mon soutien dans cette épreuve douloureuse.

Comme Renan, je souhaite qu'une action soit faite en sa mémoire.

                   

Ce mail pour vous faire part de notre grande tristesse concernant le décès de Ken.

Ne plus le voir sur le court est un déchirement.

           

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

A toutes et à tous

En ces temps assombris qui touchent le monde du squash, tout témoignage du cœur, toute aide à quelque niveau que cela soit - aide morale, matérielle - seront les bienvenus pour soutenir et entourer chaleureusement la famille de Ken Chervet dans cette épreuve longue et difficile.

Aussi, si vous souhaitez vous unir à cet élan de solidarité, vous pouvez contacter le collectif de soutien à Ken Chervet par téléphone, au 06 14 85 42 32 (Medhi Renaï) ou joindre par mail:  mail pema.lighthouse@hotmail.fr

Amour, Action

                  

Il est encore difficile de réaliser ce qui vient de se produire. C'est avec un grand vide et une grande peine au coeur que je me couche chaque soir depuis ce terrible lundi.

Je connaissais Ken depuis mes débuts dans le squash, et jusqu'à ce jour il ne m'apporta que sourire et bonheur dans ma vie.

C'est une très lourde cicatrice qui s'est ouverte et rien ne pourra la refermer, il nous faudra avancer et vivre sans jamais l'oublier.

 J'ai eu la chance de rencontrer un grand homme, à la fois un rival, un partenaire, un ami et bien plus encore. Sa joie de vivre nous aura apporté chaleur et réconfort jusqu'à la fin...

Aujourd'hui mon quotidien a changé, sans toi il me parait bien triste et vide... Comme l'a si bien dit Lulu, à partir d'aujourd'hui lorsque j'entrerai sur un court, ce sera en ta mémoire, en ton honneur et au nom de tout ce que tu avais entrepris.

Tu es et tu resteras à jamais gravé dans nos coeurs à tous... Mes plus grosses pensées sont pour toute ta famille.

Au revoir mon pote... Je ne t'oublierai jamais...

Jamais.

                  

C'est tellement triste...

Tout le monde est unanime pour dire qu'il était vraiment un mec génial...

De ne plus retrouver sa bonne humeur sur les tournois fera vraiment un vide pour tout le monde...
La vie est vraiment trop injuste!

Toutes mes condoléances à sa famille

                      

Je me souviendrai de Ken comme un garçon formidable avec la joie de vivre, souriant, blagueur qui était toujours derrière nous quand on en avait besoin.

Cela me manquera horriblement de ne plus le croiser ni en bas de chez moi, ni à l'entraînement.
on ne t'oubliera jamais Ken, repose en paix.

                   

Je n’ai croisé le chemin de Ken que lors de quelques championnats de France jeunes, pas assez pour bien le connaître mais juste assez pour dire que c’était un type bien.

Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis proches.

                 

Qual France seniors, 2009, Jacques Mouls

Cht France Junior 2008 - Dom Autret

Benjamin Aubert se joint à moi pour adresser nos condoléances à sa famille

La photo que je t'envoie date des qualifs du championnat de France 2009.

quoi dire de plus !!!.............

                     

Je me souviens de Ken comme un élève brillant et un bon squasheur.

Il acceptait toujours de jouer avec nous avec son style nonchalant. Il s'occupait toujours des plus jeunes.

Il me manquera...

            

C'est un choc immense !

La vie peut être parfois d'une dureté et d'une injustice que personne ne peut comprendre et admettre !

Ken était un garçon formidable promu à faire de grandes choses dans sa vie. C'était quelqu'un de brillant, gentil et attentionné. Il restera un copain d'équipe exemplaire et je ne pourrais jamais oublier son grand sourire et sa joie de vivre.

Sois heureux où tu es

           

dur dur ...

toutes nos sincères condoléances à la famille de Kenou et à ses amis.

Tes danses improvisées nous manquerons ainsi que toi. Tu vas nous manquer Kenou.

Repose en paix, tu resteras dans nos mémoires

                              
 Mr et Mme Bedjaï, Elvira, Lior Bedjaï


Quelle choc j'ai eu quand je l'ai appris. C'est pas possible, c'est pas possible...

Je t'appréciais beaucoup pour ta sympathie, ta capacité à décontracter les gens dans la vie et ta combativité et ton fair-play
sur un court de squash.

On s'est fait quelques bons matchs ensemble mais pas assez, pas assez.. Ton départ m'attriste extrêmement... mais je suis heureux de t'avoir  connu.

Je pense bien sûr à sa famille et leur adresse mes plus sincères  condoléances et voeux de courage pour surmonter cette difficile épreuve et je pense aussi à ses amis proches surtout à Vince qui était
son meilleur pote.

Je te promets de ne jamais t'oublier. Sois heureux où tu es.

                         
 

J'ai du mal à trouver mes mots.

Je connaissais assez bien Ken, peut être moins que d'autres mais en tout cas c'était un mec génial. J'ai eu l'occasion de le coacher dernièrement au Dutch junior open, c'était un régal. Un mec plein de vie qui ne demandait qu'à profiter, très réceptif et à l'écoute.

Cette affreuse nouvelle me rend vraiment triste. Il était bien trop jeune pour partir. Je sais que mes larmes ne le feront pas revenir, mais il restera toujours présent dans ma tête.

Je pense fort à sa famille, et ses proches. Aucun mot ne pourra panser cette blessure. Je leur souhaite tout le courage du monde pour arriver à surmonter cette épreuve.

Nous avons les championnats du monde individuel en Septembre, et je rejoins Renan pour l'idée du brassard noir ou d'une marque en son honneur. J'espère que les filles seront d'accord pour se joindre à moi.

On ne t'oubliera jamais Ken !

          

Je suis comme tous les gens qui le connaissait , malheureux pour ce qui est arrivé à Ken.

J'ai appris à le connaître à travers tous ces tournois et ces stages pour comprendre que sa générosité, son amabilité, son fair-play et sa bonne humeur sont des qualités qui vont beaucoup nous manquer et laisser un grand vide.

Aujourd'hui mes premiers mots vont vers sa famille.

Je ne t'oublierai jamais

         

J'ai vraiment eu du mal à y croire et quand j'ai appris cette triste nouvelle j'étais vraiment sous le choc !

C'est vrai que j'ai pas passé beaucoup de temps avec lui, mais le peu que j'ai passé m'a suffit pour que je me rende compte que c'était un mec génial !

Donc, voila je trouve que l'idée qu'a eu Renan en ce qui concerne le brassard en son honneur ( ou un autre signe ) lors des prochaines compétitions est une très bonne chose.

On pense à toi Ken.

                         

Je n'arrive toujours pas à réaliser. Ken a été à mes côtés depuis tout petit, c'est impossible d'imaginer devoir continuer d'avancer sans lui.

Il était toujours là quand quelqu'un avait besoin de quelque chose. Que ce soit pour consoler, encourager, ou faire rire... Il avait toujours les mots.

Je sais pas si le monde va être différent sans Ken, mais je sais que mon monde ne sera plus jamais le même. Dorénavant, chaque fois que j'entrerai sur un court, ce sera pour lui, en sa mémoire, et en l'honneur de tout ce qu'il aura accompli, de tous les gens qu'il aura rassemblé... et de tout ce qu'il lui restais à faire.

Kenou, tu nous manques horriblement.

                      

Quelle injustice et quelle tristesse.

J'avais l'habitude de m'entraîner avec lui tous les jours. Il va laisser un grand vide. Il me faisait beaucoup rire sur un court, c'était un plaisir de jouer avec lui.

Mais bien sûr, ce n'était pas sa seule qualité, il en avait beaucoup d'autres. C'était un jeune incroyable, d'une gentillesse inégalable. Il restera à jamais notre "Ke
nou". Je pense fort à sa famille et ses amis.

Qu'il repose en paix.

      

Quel choc terrible lorsque l'on m'a appris son décès. Ken est aimé de tous le monde pour sa gentillesse, son respect, sa zenitude, sa cool attitude... Il faisait l'unanimité aussi bien auprès des filles que des garçons, des jeunes que des moins jeunes... Il véhiculait de vraies bonnes valeurs. Il va nous manquer...

J'adresse toutes mes sincères condoléances à sa famille et je suis également de tout coeur avec ses partenaires d'entraînement, et de club (en particulier à Vincent) à qui il va manquer tous les jours...

Repose en paix.

        

Mes premières pensées sont pour sa famille, toutes nos sincères condoléances.

C'est avec une très grande Tristesse que j'ai appris le décès de Ken, cet homme qui a transmis sa joie de vivre durant toute les différentes rencontres.

Il nous quitte du haut de ses 18 ans mais restera dans notre coeur.

Salut a toi Bonhomme repose en paix.

                     

Un grand Homme nous a quitté, drôle, sincère, naturel et d une gentillesse exemplaire...
Une grande douleur pour nous tous...

                      

"Je ne connaissais pas Ken sinon de vue, mais rien que de lire les innombrables messages me rend triste.  A lire les témoignages, la vie a arraché un "mec super bien" à sa famille, à ses proches, à tous ses amis.

La famille du squash français a besoin de toutes ses forces, elle vient de perdre un de ses membres qui apportait tant aux autres.

En sa mémoire, peut-être que l'Équipe de France pourrait porter un brassard noir ou autre signe distinctif en signe de deuil lors des Championnats du Monde par équipe fin septembre au Danemark? Je vais le proposer en tous cas."

                               

Ken était de ces êtres rares qui illuminent votre chemin.
Nous sommes profondément tristes.

Nous garderons gravé au fond de nos coeurs son souvenir et son sourire radieux.

En ces moments tragiques nous pensons surtout à sa famille et particulièrement à sa mère et sa soeur auxquelles nous adressons nos plus tendres pensées.


 
Pierre, Françoise P., Anna, Thomas, Martin, Lucas




« … Que dire… Il y a encore deux semaines, on passait des vacances ensemble…

Quelques mots ne suffiront pas à décrire toutes les qualités de mon « gwada ». C’est vrai, que dire de mal sur une telle personne?

Tout le temps la pêche, jamais un différent avec toi, à l’écoute des autres ( même un peu trop auprès des filles, hein le psychologue ? ;) ) , tu m’as défendu dans les moments difficiles, et je savais que je pouvais me confier à toi.

T’avais tellement de projets pour la suite, et on en avait tellement encore ensemble !

J’ai vraiment de la chance d’avoir eu un ami comme toi, et j’espère que tu es heureux où tu es.

Ken, simplement…T’étais le meilleur !

Je T’AIME mon pote, et je ne t’oublierai jamais ! »

                                            

Hier matin je me suis levée le sourire aux lèvres et me suis couchée les larmes coulant sur mes joues. Toute la nuit j'ai repassé les heureux moments passé ensemble, mais aussi sa triste mort.

Il avait tout pour réussir dans la vie. Il était brillant, il croquait la vie à pleine dents, toujours le sourire aux lèvres et jamais de mauvaise humeur. Mais le destin en a décidé autrement et lui a ôté la vie sans raison.

Aujourd'hui je pleure sa mort mais promets de ne jamais l'oublier. Repose en paix, tu me manques.

Je t'aime

                

Nous ne savons comment exprimer notre tristesse suite à cette terrible nouvelle.

Un garçon plein de gentillesse, si humble, courtois, intelligent et une joie de vivre.

Nos pensées vont vers sa famille, plus que jamais nous voulons nous associer à leurs douleurs .

Tu va manquer à beaucoup de monde.

Repose en paix.

        

Tristesse et émotion.

Toutes nos condoléances à la famille de Ken ainsi qu'à ses amis. Courage pour les jours à venir.

Tendrement

                 


Trop horrible d'apprendre la disparition d'un ami, tellement gentil, toujours un petit mot pour rire.

je n'arrive pas à y croire, c'est trop dur, pourquoi lui, tellement heureux de vivre, rigolo, tous ce que l'on veut

Ken tu seras à jamais dans mon coeur, je pense à toi là où tu es. Repose en paix, tu seras toujours avec nous dans nos prochains tournois!

In my heart forever! Mes sincères condoléances à toute sa famille dans des moments aussi difficiles! <3

                  

Ken était quelqu'un toujours souriant, sympa. Il se prenait pas la tête. Je l'ai vu de nombreuses fois en tournoi pendant des années. Il va énormément manquer.

J'ai une énorme pensée pour lui et tous ses proches.


                     

C'est avec une tristesse non dissimulée que Auguste, Elisa, Julie et moi même nous associons à la famille du squash pour rendre un dernier hommage à Ken.

Quelle classe ce jeune... quelle gentillesse... Quelle bonne humeur. Man, tu vas nous manquer.

Toutes nos condoléances à sa famille, à ses proches, à ceux qui l'ont aimé...

               
  
Comme toute la famille du squash cristolien et la grande famille du squash français, je suis abasourdie par la nouvelle de la disparition de Ken.

J'ai une pensée particulière pour sa famille et ses amis. Et je garderai à jamais en mémoire l'image d'un "p'tit gars" super, toujours souriant.

Ken, tu resteras pour toujours dans nos coeurs.

                 
   

Je ne sais même pas quoi écrire tellement je suis choquée… je le vois encore danser comme un gwada…

Il nous a tous tellement apporté. Tu peux être fier de toi Kenou, malgré ton jeune âge, tu as réussi à réaliser ce que peu de gens arrivent à faire : tu as changé ce monde, tu as touché ces habitants et tu les as fait grandir…Alors merci…

Toutes mes pensées vont à sa famille, une famille en or qui ne méritait vraiment pas de perdre un de ces membres si tôt…

Et nous squasheurs, nous avons perdu un frère, il a fait et fera toujours partie de notre famille du squash. Tes coups spéciaux comme toi seul tu savais faire, hein ?!...

Saches que tu as touché mon cœur et tu emportes une partie avec toi pour toujours…Tu resteras mon kenou, la vie ne sera plus jamais pareil sans toi…on t’aime.

                   
   

Ken était le rayon de soleil du pôle, une personne exceptionnelle.

Merci pour tous ces merveilleux moments à tes côtés.
Bravo pour toute cette détermination, cette ambition, ce fairplay, cette humilité et cette générosité qui te caractérisaient.

Tu étais et resteras mon chouchou du club.

Toutes mes pensées vont aujourd'hui vers sa famille, ses amis.

       
 
C'est avec un immense sentiment de désolation que j'ai appris hier le décès de mon pote Ken.

Ca faisait 10 ans qu'on se connaissait, qu'on se côtoyait sur chaque tournois jeunes et adultes par la suite.

Je suis très triste qu'il soit parti aussi tôt, je reste encore
surpris par sa disparition et je ne trouve pas de mots assez forts ni assez justes pour exprimer ma peine.

Je souhaite énormément de courage à sa famille ainsi qu'aux cristoliens pour surmonter cette épreuve difficile.

Repose en paix gwada, I will never forget you.

                               
(au nom de la famille Demont)


Ken avec son meilleur pote, Vincent Lecoq
 en train d'arbitrer la finale du WISPA Créteil, en février 2009

Un "grand" jeune homme nous a quitté......

Mes premières pensées sont pour sa famille, toutes nos sincères condoléances.

Voilà maintenant plus de trois ans que l'on travaillait ensemble avec Ken au sein du pôle espoir IDF.

Vous savez son sourire, son envie, sa motivation, sa façon d'être si particulière (c'était notre Usain Bolt du squash), cool mais surmotivé, vont nous manquer.

Sincèrement c'est un choc....il était intelligent, mature, avait de grands projets qu'il aurait accomplis j'en suis sûr.

Il était plus qu'un membre du pôle, il était le grand frère du pôle pour les plus jeunes, ils savaient écouter les autres, les encourager, leur tendre la main.

On se souviendra tous de ses moments de danse qu'il nous offrait lors d'un échauffement ou d'un entraînement , quel danseur!

Ken, je te remercie, j'ai tant partagé et appris à tes côtés.

Tu vas nous manquer.

               
(Yann Ménégaux)

Personne ne sait quand il va partir mais pour toi c était beaucoup trop tôt.

Un garçon si gentil et un exemple pour tous, je n ai jamais rencontré quelqu'un qui ne t'appréciait pas car c'était impossible.

Maintenant parmi les anges, tu nous manques terriblement...

Mes pensées vont vers sa famille et ses amis proches.

Compte sur nous pour ne jamais t'oublier Ken
On t'aime

                

Que dire, à part répéter ce que tout le monde a déjà dit..

Très triste nouvelle, trop triste pour un pot de seulement 18ans, c'est très dur! Pu*** de destin..

J'apporte tout mon soutien à sa famille, et aussi et surtout à Vince, que j'ai toujours vu au cote de Ken..

je leur souhaite plein de courage pour cette épreuve difficile..

Ken était et sera toujours inoubliable..

a+ mec!

                   
Comment exprimer notre grande tristesse en apprenant cette terrible nouvelle...? Il n y a tout simplement pas assez de mots assez forts pour le dire.

Les jeunes, ici au club qui le côtoyaient sur le circuit, sont tout simplement abasourdis. L'horrible vérité est très difficile à accepter.

Les pensées de tous au Jeu de Paume de Paris vont tout d'abord vers sa famille mais également vers tous les jeunes "Cristoliens" et ses entraîneurs"

                
(pour le Jeu de Paume de Paris)


A Ken, que nous n'oublierons jamais.

Il a su peupler notre univers du squash avec toute la passion d’un grand sportif qu’il était.

Il nous manquera énormément mais nous continuerons à le faire vivre par nos pensées.

Avec notre plus grande tristesse.

                 
je voulais rendre hommage à ken ...

Un pote qui avait toujours le sourire toujours le mot pour faire rire tout le monde ..

C'est vrai qu'il faisait l'unanimité tout le monde l'aimait et c'est pour sa famille et ses proches que vont mes premières pensées ...

Merci à toi ken pour tous les bons moments passés ensemble ... Et j'oublie pas .. Gwada et la corse, le combat continue !!

                   
juste un mot pour dire que Ken va manquer dans la famille squash

il restera un des "mec" les plus géniaux que j'ai rencontré

c'est trop dur de savoir qu'on ne le reverra plus, la vie est parfois si injuste...

qu'il repose en paix

                  
 
Il va tellement nous manquer... C'est si triste qu'il nous quitte si tôt...

C'est un grand frère ... c'est dur de le perdre ...
Toutes mes condoléances à sa famille, une super famille...

Il méritait tant ... il avait un bel avenir ... Toujours souriant, intelligent, gentil, très bon danseur et bien sûr chanteur... sa bonne humeur aux entraînements ... Il va nous manquer...

Ken sache que tu es un mec super, j'espère que tu seras en paix. Ca va être dur sans toi ... On t'aime!

Contente et fière de t'avoir connu.

Pour toujours dans nos coeurs, je penserai chaque jour à toi.


                  


Ken et Vincent

on vient d'apprendre la très mauvaise nouvelle du jour ...

toute la famille du squash corse se joint à moi pour présenter de sincères condoléances à la famille de Ken.

un garçon sympa, fair-play, souriant que tout le monde appréciait et qui manquera forcément à notre petit univers squash.

repose en paix bonhomme.

                  


18 ans c'est pas un âge pour partir... comme tout le monde extrêmement choqué par la disparition de ce super grand ptit mec qu'était Ken,..

Bien que ne le côtoyant que peu souvent, c'est bien malheureusement à l'occasion du départ des gens qu'on prend toute la mesure de ce qu'ils pouvaient inspirer, il part trop tôt et c'est une profonde tristesse..

Toutes mes sincères condoléances et voeux de courage vont à sa famille et ses proches...


                   
Je pense à toi Ken, ainsi qu'à ta famille.

Tu étais plein de joie de vivre, et avais beaucoup de projets.

Nous avons passé une année ensemble , je t'aimais beaucoup et je ne t'oublierai pas.

                

Encore une triste nouvelle ce jour ne rentrant à la maison à midi...

Je ne connaissais pas plus que ça Ken mais j'ai eu l'occasion de jouer contre lui cette année en Janvier aux qualifs 1ère sérié à la Ciotat. Yann qui le coachait ce jour là doit être lui aussi très affecté.

J'en garde un bon souvenir et ce que j'ai lu de lui sur le site me paraît bien vrai. Toujours
souriant, décontracté, d'un contact agréable et bien éduqué.

La famille du squash me semble payer un lourd tribu à la vie cette année et la triste liste des disparus me semble bien trop longue.

Une pensée tout d'abord à sa famille, ses amis et tous ses collègues de jeu des catégories jeunes qui témoignent et témoigneront encore sur le site.


                         

"Il y a des choses que la vie n'explique pas... il y a des êtres que la mort te prend et ne te rend pas..."!!! ça n'était pas juste!! trop de choses injustes parfois!!

Pensées pour toi Ken...
                    

Ça fait très mal d'apprendre la mort d'un ami........... Surtout quand c'est quelqu'un de si jeune et de si joyeux...... La vie est parfois très injuste !!!!
                    

c'est dur ken...

je te connaissais pas trop mais t'as été sympa avc moi les fois où on s'est côtoyés...

personne ne mérite ça...

                     

tout simplement HORRIBLE , dur très dur la vie ;( ;( ;( ;(

                

Nous avons du mal à réaliser... Il va laisser un vide immense.... C'était un jeune aimé de tous, il va énormément nous manquer.

Quelle injustice, il était si jeune. Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses proches et ses amis.

Il restera à jamais dans nos mémoires.

                


Doux et Gentil, Ken je te souhaite un bon voyage...

               
 

C'est injuste ce qui s'est passé aujourd'hui.

On ne reverra plus celui qui était l'ami de tous, le grand frère, le gendre idéal à la démarche chaloupée, au look incomparable et au grand sourire que personne n'oubliera...

Ken nous a quitté ce matin et personnellement c'est un vide difficilement soutenable.

Comment ce "mec" pouvait faire autant l'unanimité auprès de tous, grands et petits, filles ou garçons, jeunes ou plus vieux. Je le connaissais depuis plus de 10 ans et je ne sais pas si je lui avais dit qui il était... Je pense qu'il le savait.

Mais Ken "tu étais vraiment un mec génial et qu'est ce que tu vas nous manquer..." Au club, au pôle, tu seras toujours là, on pensera toujours à toi

Je connais la chance de t'avoir connu mais pas assez, pas assez..."

                           
Bonjour fram,

Je t'apprends une triste nouvelle.
Aujourd'hui, un grand ami à nous tous, est décédé.

Ken Chervet, alors qu'il était sur son scooter, s'est fait percuter par un 4x4 en allant à son travail.

Triste fin pour notre ami, la vie est injuste.

Nous tous, club de Créteil, t'enverrons un message complet avec des photos, des mots de tous ses amis...

Nous pensons tous à lui, et à sa joie de vivre, et tous ses projets dont il nous avait parlé...

Qu'il repose en repose en paix.

                
Jean-Pierre Thoviste           - 5 juillet 2009
Nous avons le regret de vous annoncez le décès de Jean-Pierre Thoviste dimanche après-midi suite a un accident de moto.

Jean-Pierre fut notre Président depuis 8ans.

                       
 Le Coteau
Christian DUFOUR                             - 2009
Bonjour,

 Je voudrais simplement vous remercier pour tous vos messages suite au décès de mon père Christian.

Le squash faisait vraiment partie de ses passions et les gens qu'il y a croisé ont compté beaucoup pour lui. Merci de penser à lui, vos souvenirs des bons moments passés ensemble sont importants et réconfortants dans l'horreur de ce drame.

C'est en tout cas ce souvenir de notre père que mon frère et moi souhaitons garder et non pas son geste inconcevable.

De Rouen où sa passion a commencée, en passant par l'Arbonnoise à Villeneuve d'Ascq jusqu'à Nantes et sa région, vous avez du être nombreux (et nombreuses) à le croiser sur le court, le bar ou les soirées !!!

Cordialement
                  
"C'est avec une infinie tristesse et avec une énorme stupéfaction que nous venons d'apprendre le départ tragique de notre ami Christian DUFOUR.

Après une activité soutenue dans la Ligue Nord Picardie, Christian DUFOUR a exercé les fonctions de Président de la Ligue des Pays de Loire de 1997 à 2001 tout en siégeant pendant 4 ans au Comité Directeur de la Fédération.

Tout au long de ses différents mandats il a oeuvré avec passion et conviction pour défendre son sport, notre sport et nous n'avons pu que regretter et respecter sa décision de mettre, pour des raisons personnelles, un terme à ses fonctions électives.

La fidélité à ses idéaux et à la parole donnée étaient son mode de fonctionnement, tout comme la gaieté communicative constante qu'il savait si bien transmettre sur et hors du court.

Tout le Squash français te salue et adresse à ta famille toutes ses condoléances."

                       
Président FF Squash

 

J'ai appris ce jour le décès de Christian Dufour!

Les mots me manquent tellement ma peine est grande, Christian m'avait beaucoup aidé lors d'un moment difficile, mes très sincères condoléances à sa famille.

Je viens d'apprendre avec beaucoup de peine le décès de Christian. Cela me touche beaucoup; j'avais eu l'occasion de le re-croiser après de longues années lors d'un Chpt de France Vétéran. C'était comme si on s'était quitté la veille. Il avait fait parti de notre quasi-quotidien lorsqu'il était à Villeneuve d'Ascq, avec effectivement sa légendaire convivialité comme le rappelle Jacques.

Malgré tous ses efforts, il n'a jamais réussi à briser la vitre arrière, ceux qui l'ont fréquenté sur les courts comprendront...

Un grand bonhomme.. C'est dommage, ça fait mal...

Mes meilleures pensées pour ses proches

                             
Michel IRIBARNE            1963 - Avril 2009

La crémation a eu lieu mardi 21 avril au crématorium de Grammond à 11h...

 

Bonjour,

C'est un petit message pour Michel Iribarne, là où il se trouve aujourd'hui :

Tu me manques, nous n'avions pas besoin de s'exprimer longuement depuis le temps que nous nous connaissions.

Je suis de tout coeur avec sa famille et avec tous ceux qui le connaissaient, Didier et Vincent (Nîmes), John (Carcassonne), le Country Club de Montpellier, Jean-Yves Agricol (que j'apprécie beaucoup), Joan Lezaud et tous les autres...

Salut l'ami.

                       


 

Le Squash Club de Montpellier s'associe à la tristesse de Catherine, Cécile et Victor lors du décés de Michel IRIBARNE.
  
                

Je n'arrive pas à accepter la disparition de Michel, c'est comme un K.O debout...

Pour moi, c'est l'homme avec qui j'aime parler pour m'enrichir, l'homme qui aime la vie (vin, poisson, piment, voyages), j'attendais toujours avec impatience une nouvelle blague, l'homme qui me mettait des fessées aux squash quand j'étais petit, l'homme qui m'a vu grandir...

Donc non, je n'arrive pas à accepter... j'ai une pensée pour sa famille et tous ses potes.       

                            

17 avril 09

Tu vois hier soir des gars du club et d'autres que j'avais cité dans mon compte rendu du tournoi d'Avignon m'ont dit que c'était sur le site.

Alors en rentrant je me connecte comme quasiment tous les soirs et en tête de page "Tristesse". Déjà c'est pas bon d'habitude mais quand j'ai vu le nom qui suivait, ce fût terrible.
 
Je ne connaissais pas plus que ça Michel mais quand j'ai commencé le squash il y a 10 ans, Michel accompagné de Pierre (Choisit) étaient des Everest pour moi que je ne pensais pas pouvoir gravir.

Je me rappelle toujours d'un match équipe ou il était 2B 100 à Béziers et où modeste 3B, je m'étais régalé. On en a reparlé ensemble il y a peu aux vétérans aux arènes nîmoises. Cela faisait plaisir d'ailleurs de
le revoir jouer (il avait levé le pied depuis quelques années) et de le voir en finale contre un autre ancien (Michel Bertrand) m'avait rappelé des souvenirs pas si lointains.

Alors cette nouvelle est dure parce qu'à 46 ans c'est bien évidemment trop tôt pour quitter cette bonne vieille Terre. D'autres le connaissaient bien mieux que moi ,je pense à Ramin, Pierre, Rémy, tous ses collègues
montpelliérains, John à Carcassonne, Vincent à Nîmes et globalement tous les anciens (Eric Mouls, Christophe Abbes de chez moi notamment).

Michel avait toujours le sourire, sur le court et en dehors et je garderais cette image et sa bonhomie naturelle en mémoire.

Le tournoi du MSH (son club) prévu ce week-end sera l'occasion de lui rendre un hommage ému et aura, c'est certain, une ambiance particulière. Tous n'auront peut être pas la tête qu'au jeu.

Je regrettais de ne pouvoir le faire, je le regrette encore plus.

                   
  
Le "HOBBY SQUASH", le "B.B SQUASH" de Baillargues, toute la famille du squash ont une immense pensée pour Michel, sa femme, ses enfants, ses amis.

Tu vas tellement nous manquer...

              
Bonjour,

Cette rubrique tristesse nous replonge dans un bien sinistre scénario que nous n'avons que trop connu il y a 5 ans (déjà!) lors du décès de Guylaine.

Connaissant beaucoup de monde dans le squash, je suis hélas toujours informée rapidement et c'est vrai que je tiens à répercuter ces informations au plus tôt car je connais le soutien que cela peut apporter à la famille, aux ami(e)s, uniquement par le biais de présences ou de témoignages réconfortants. Alors surtout que personne n'hésite à nous faire partager des souvenirs, des photos.. qu'on le revoit encore et encore.

Mon "jumeau" a choisi de partir et j'espère plus que tout qu'il s'en est allé le coeur débordant de notre amitié, en se sachant apprécié et persuadé de l'immense peine qu'il allait provoquer au sein de la famille du squash, proches ou non...

Jovial, cultivé, blagueur, dynamique, passionné du vin, des bons repas, du bois, du squash.. Qu'il est difficile ce jour d'imaginer ne plus le croiser au détour d'un court de squash...

La roue de la vie tourne décidément trop vite.

16 avril 09


Avis de décès hier dans la ligue Languedoc Roussillon du joueur de squash Michel IRIBARNE, très connu sur Montpellier (né le 28.12.1963)
          
                         
Pascal AGUADO                    23 juillet 2007
Juillet 07

Certains se souviendront de sa capture par les squaws lors d'un Open à Pessac, d'autres son sourire, sa bonne humeur et sa gentillesse tant sur un court que dans la vie de tous les jours.

Hier 23 juillet 2007, Pascal s'en est allé suite à un accident de la route.

L'association du Squash de Pessac, mais aussi les clubs de la Gironde et de l'Aquitaine et tous ceux qui l'ont croisé perdent un ami, un joueur d'une amitié sans faille.

Dans le moment présent tous nos voeux de soutien et de réconfort vont à sa compagne et à son petit garçon, ainsi qu'à sa famille.

Une bénédiction sera donnée vendredi 27 juillet 2007 à l'église de Gujan-Mestras.

Au revoir et adieu Pascal, nous ne t'oublierons pas.

                             
 
 
Guylaine FUSEAU                     1961-2005
Framboise,

Ma famille et moi avons été bouleversés par vos témoignages.

Guylaine comptait beaucoup d'amis. Certains d'entre eux nous ont demandé ce qu'ils pouvaient faire pour nous aider.

Pour information, le papi et la mamie d' Hugo et Adrien ont ouvert un compte pour leurs petits-fils afin de faire face dans l'immédiat.

Vous pouvez adresser vos dons pour Hugo et Adrien à l'ordre de M ou Mme Marcel Fuseau à l'adresse suivante:

2 Lot Canisses, rue de l'Artisanat, 34110 Frontignan

Merci encore pour vos messages, j'y ai lu tant d'amour !

         Dominique Fuseau, sa soeur.
Eh bien voilà c'est fini...

La cérémonie a eu lieu avec tous les proches, les ami(e)s de Guylaine, Corinne CASTETS effondrée, Isabelle, Laurence, Nathalie, Dominique Amar de Paris, John Catlow de Carcassonne, Dominique FONTANON de la ligue Languedoc Roussillon, Didier KERN de Nîmes etc...et ceux qui n'ont pu venir mais qui ont envoyé des fleurs : le comité départemental, la fédération, le Maire et les joueuses de l'Hay les Roses, un tee-shirt signé par l'équipe de France féminime... Bref une cérémonie et un pot d'adieu chaleureux à son image... avec ses deux petits plein de vie...

Un tournoi sera organisé prochainement en faveur de ses enfants, nous espérons que les joueurs viendront nombreux et quant à nous, nous apposerons, en sa mémoire, une plaque au dessus de court n°1 du club.

Vraiment, merci encore car vous ne pouvez pas imaginer comment cela a réchauffé le coeur de tous de consulter ces messages parvenant de toute la France et même...des Etats Unis !... Tous vos envois sont affichés près du livre de condoléances dans le club et seront remis à la famille.
                                            
Arielle
La disparition brutale de Guylaine vient d'affecter profondément l'ensemble du squash français.
 
Gentillesse et joie de vivre ont toujours été associées à celle qui après s'être maintenue de nombreuses années dans le top 5 français s'était aussi longuement et efficacement investie dans les structures du squash français et notamment à la Ligue de Paris Ile de France.
 
Les conditions dramatiques de la disparition de cette figure emblématique de notre sport rendent les mots de convenance incapables de traduire l'immense sentiment d'injustice et de tristesse que nous ressentons tous aujourd'hui.
 
La Fédération tient à partager la souffrance de ses enfants, de ses proches et de tous ceux qui l'ont connue.
               Jacques Fontaine
                        Président FFSquash
Framboise,

Merci d'avoir consacré un article à Guylaine, elle était très aimée dans le squash, je pense que tu vas avoir encore beaucoup de messages pour elle.

Sinon j'ai cherché quelques photos. Si tu veux les mettre sur le site...

Guylaine jouait souvent en caleçon ou alors avec un short vert (plutôt couleur kaki) c'était son préféré à ses tous débuts dans le squash....

Je pense que demain sera un jour très dur à vivre. En tout cas il y aura beaucoup de monde, tous ses amis se réuniront pour elle..........

Bises.
                 Corinne Castets
Salut framboisette,

Je voudrais laisser un petit mot au sujet de Guylaine...

Je suis, comme beaucoup, choqué par sa disparition et par la façon dont cela s'est produit.

Je ressens beaucoup de tristesse et d'amertume. Je ne connaissais pas tellement Guylaine mais ce que je voyais en elle, c'etait globalement un sourire permanent.

Mes sincères condoléances à ses deux enfants et à toute sa famille.

       
Thierry Lincou
Je suis actuellement au Creps d'Aix, et je ne pourrais malheureusement pas être présent au tournoi de l'amitié. Je le regrette sincèrement.

J'ai connu Guylaine sur Paris lorsque j'avais 8 ans, elle s'occupait des jeunes squasheurs et je me souviens qu'elle me maternait, que j'avais droit à plein de calins surtout lors des stages squash vacances. Puis le hasard a fait que j'ai travaillé 10 ans après, avec elle à Montpellier pendant le mois d'aout au club.

Tournée vers les autres, sa bonne humeur perpétuelle, sa positivité me rendaient heureux et elle suivait attentivement mon parcours. Avec elle plus de problème, je me sentais bien, on pouvait parler de tout. Son coeur était tellement grand !

Bien sûr, je suis triste, mais elle continue de vivre à travers ses enfants qui peuvent être vraiment hyper fiers d'avoir eu une maman comme elle.

                              
Joan Lezaud
Framboise,

Guylaine et moi avons grandi ensemble dans le squash. D'abord en 2ème série, puis en première et dans la lutte permanente pour le Top 5. J'étais sa bête noire et nous en plaisantions souvent.

Puis la vie nous a éloignées et rapprochées à nouveau lorsque je lui ai parlé de ce job à Montpellier, et qu'elle m'a présenté la personne qui aujourd'hui m'est la plus précieuse.

Mais cette fois elle est partie pour de bon, et bien trop tôt pour tous ceux qui l'aimaient.

Nous essaierons d'effacer de nos têtes ces mauvais moments pour ne garder d'elle que les bons souvenirs et les éclats de rire.

                                
Chantal Pouget


Guylaine Fuseau, Chantal Pouget,
Corinne Castets à Montpellier en
vacances en 1990 (Chantal Pouget
ex joueuse du top 10)

Bonjour Framboise,

Je voudrais m'associer à la grande tristesse qui a submergé le squash français à l'annonce du décés de Guylaine.

J'ai travaillé avec cette grande dame du squash dans le cadre de stages à l'étranger.

Je me rappelerai surtout de notre périple Marrakech/Agadir au début des années 90.Une disponibilité de tous les instants et surtout un grand sourire contagieux me reste en mémoire.

Dans notre tristesse sa bonne humeur doit nous rester en mémoire et l'équipe de France féminine n'oubliera pas Guylaine...

                               
Philippe Signoret
J'ai malheureusement appris cette terrible nouvelle en stage avec l'équipe de France seniors filles.

Je n'ai entendu que des compliments élogieux de Guylaine, faisant de sorte une unanimité de gentillesse et de disponibilité autour d'elle.

La famille du Squash partage la tristesse de ses proches, la perte de quelqu'un de bien ne peux laisser indifférent.

Bien que ne l'ayant que rencontré sans plus la connaître, permettez-moi de m'associer à cette profonde tristesse, ne serait qu'en tant que DTN.

           Bertrand Bonnefoy
Pour Guylaine

Boulversé par la terrible nouvelle, je souhaite faire part de ma profonde tristesse.

Je garderai en mémoire les nombreuses heures passées sur le court avec toi à Clermont-Ferrand où nous avons pu partarger des moments priviligiés de bonne humeur et d'enthousiasme.

Guylaine, je ne t'oublierai jamais.

              
 Joachim Mechin
Framboise,

Je viens d'apprendre que Guylaine Fuseau venait de décéder d'un accident.

Bien sûr, Guylaine est de ma génération, et je voulais juste me joindre à tous ceux qui l'ont connue dans cette triste épreuve. Nous nous sommes cotoyés si souvent à Tours lors de stages, et puis à Paris lorsque je jouais au Stade Francais.

Même d'ici aux USA, cela m'a fait un choc d'apprendre cette terrible nouvelle; mes plus sinceres condoleances a toute sa famille.

                          Benoit Desombre


Corinne Castets à gauche et Guylaine Fuseau
(1/2 finale du tournoi de Royan en 1988)


Guylaine au service
(elle jouait en Auvergne en 1988)

Comme vous tous,

Nous avons appris la disparition brutale de Guylaine (ancienne ambulancière au SMUR de Clermont-Ferrand).

Nous gardons le souvenir d'une charmante jeune femme, très active et très sympathique. Nous ne pouvons l'oublier.

Au nom de tous ces collègues et ami(e)s ambulanciers(ère)s, permanencier(ère)s, infirmier(ère)s et médecins, recevez notre soutien.

                             Alain Poumel
SAMU 63 de Clermont Ferrand
Pour Guylaine,

C'est avec une profonde douleur que j'ai appris ta dsparition brutale.

Merci pour ta joie de vivre et ta grande gentillesse.

D'ailleurs, elles nous manquent déjà....

      Marie et Nathan
Toute l'équipe du squash des Arênes de Nîmes est affligée par ce départ précipité...

Le squash perd beaucoup.

         
Didier
Framboise,

Je n'arrive pas à croire ce qui est arrivé à Guylaine, c'est incroyable. Je me souviendrai de la dernière fois que je l'ai vue, au Squash Club de Montpellier il y a un peu plus d'un an peut-être, alors que je venais de jouer une exhibition avec Titi.

 Elle était venue vers moi, entourée de plusieurs jeunes de son club, toujours avec ce même sourire, pour me féliciter et me dire qu'elle suivait mon parcours.

Ca fait toujours chaud au coeur quand des gens suivent votre carrière, d'autant plus venant de Guylaine, qui m'avait connu au Club de Saint-Thibault des Vignes, en Seine-et-Marne, lorsque j'étais tout jeune et que je l'admirais parce qu'elle avait fait du squash son métier.

Les mots me manquent pour décrire ce que dégageait Guylaine et je suis triste pour tous les gens qui la connaissaient de près, ou de loin, et ils sont très nombreux.

Le squash français est en deuil. Guylaine, je te dédierai mes prochaines victoires. Nos prochaines victoires.

                                   Renan Lavigne
              
Un petit mot pour Guylaine que je connaissais depuis 4 ans grâce au squash.

La vie est trop injuste. Bon courage à sa famille.

Je ne t'oublierai jamais Guylaine.

          
Véro P.

C'est avec une peine immense que j'ai appris le départ de Guylaine que j'ai connu il y a quelques années grâce au Squash ....

Je n'ai jamais brillé dans ce sport, mais il m'aura permis de rencontrer un être d'une gentillesse et d'un charisme inoubliables..

Je pense à sa famille, à ses enfants et à ses proches à qui j'adresse toutes mes sinceres condoleances...

Avec toute mon amitié

     Joslyne Dasneves
Bonjour,

Ma fille Nathalie vient de m'apprendre la terrible nouvelle de la disparition de Guylaine, se rappelant avec émotion "du stage inoubliable qu'elle avait fait à Tours avec Guylaine sous la direction de Jean-Luc Bonetat et Philippe Pouffer. Elle jouait depuis 2 ou 3 ans au squash... c'était il y a 17 ans...

" Nous avons tous de merveilleux souvenirs de Guylaine dont la bonne humeur envahissait les clubs de squash. Je m'adresse ici à sa famille, ses enfants, ses nombreux amis, pour leur dire combien je suis triste. Guylaine restera dans nos coeurs.

              Roger Boinet


Nous nous associons bien évidemment à vous dans ce drame terrible, nous connaissions Guylaine et le souvenir que j’ai d’elle est son sourire.

Elle a inscrit son nom dans l’histoire du Squash français, et restera présente dans nos mémoires avec sa joie de vivre et sa bonne humeur.

Toute la région Rhône-Alpes se joint à vous

  Xavier Martellino
Bonjour Fram,

Je viens de me connecter sur le site et... CLAC !!!
Comme un coup que l'on vous assène, en lâche, dans le dos... La disparition de Guylaine me cloue sur ma chaise...

Incroyable, que la vie soit si m...

J'ai connu Guylaine, il y a maintenant au moins 15 ans...
Elle était, je crois, numéro 7 française.

Je débutais (tardivement à 30 ans) et jouais à l'Ipanéma squash club de Philippe Riboud, non loin de Paris.  Elle a été mon premier entraîneur. J'ai vraiment apprécié sa douceur, sa gentillesse et son application à transmettre sa passion, le squash.

J'ai énormément appris et je retiendrais toujours une phrase qu'elle m'avait dite après un match que j'avais perdu contre un gars qui frappait très très fort toutes les balles dans n'importe quelle position.

"Il n'est pas plus fort que toi... lui, il a joué son squash... toi, tu n'as pas joué ton squash..."

Depuis, cette affreuse nouvelle, j'ai un peu de mal à me concentrer sur mon travail, je repense aux fêtes que l'on faisait, aux parties de fous rires en faisant du bateau et du ski nautique sur la Marne, avec Jean-Pierre, Fabien, Thierry, etc... Des moments inoubliables...

Je suis triste pour sa famille, ses enfants et tous ceux qui ont sûrement apprécié comme moi, son grand coeur.

Guylaine, tu es une femme formidable... que je n'oublierai pas

                              Thierry...
Salut Framb,

Bien sûr beaucoup de peine en apprenant la terrible nouvelle, Guylaine était de ma génération et c'est là qu'on s'aperçoit qu'à côté de ce que doivent vivre certains en ce moment, nos petits problèmes quotidiens dont on se plaint, c'est vraiment de la
m......

D'ici je pense à tout son entourage, et leur souhaite beaucoup de courage.

À bientôt

        David Navarre
Bonjour,

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Guylaine FUSEAU.

Soyez assurés que nous partageons votre peine dans cette cruelle épreuve.

Nous vous prions de croire à notre profonde sympathie.

  

         Nicolas Barbeau
et toute l'équipe de rédaction de planète Squash
Bonjour,

Quelle tristesse d'apprendre aujourd'hui cette terrible nouvelle pour cette jeune femme (que nous avons connu très jeune) aussi adorable.

Nous sommes très triste et pensons très fort à tous ceux qu'ils l'aiment dont nous faisons partie.

Nous avons fait un bout de route avec elle
à travers tous les stages de squash et tous les tournois qu'elle venait faire dans notre club.

Nous ne t'oublierons pas Guylaine ..................


                     Jean-Luc, Marie-Claude et
                     Julien Bonetat

Le squash français perd une grande dame de notre discipline, elle faisait partie des gens avec qui j'ai appris beaucoup de choses, surtout en état d'esprit.

Framboise, voici quelques photos de GUYLAINE lors du 3ème OPEN international de l'association Squash ST Sever à ROUEN les 1 et 2 février 1992.

       Patrick Le Fur
          Pdt Ligue Normandie
Bonjour,

Voici des photos de Guylaine, nous étions avec elle mardi soir au New Squash, comme beaucoup de mardi soir et vendredi soir pour les tournois qu'elle organisait.

Je ne savais pas que ce serait les dernières photos de Guylaine, mais n'hésitez pas à les publier pour que tout le monde puisse profiter une dernière fois de sa bonne humeur, sourires et grimaces légendaires.

Nous n'oublierons jamais toutes les soirées et instants passés avec elle. Elle nous manque déjà beaucoup, et nous manquera énormément.

Nous pensons tous à toi, tes deux adorables garçons et à tes proches.

                     Frédéric
l'équipe de l'association New Squale (Christophe, Antoine, Arielle, Stéphane, Mathieu, Florent, François, ...) et les autres joueurs du club (Younes, Martial, Martine, Pascal, Sophie, Emilie, Gilles, Carline, ...) .

J'en oublie, mais personne ne l'oubliera ...
Pour Guylaine Fuseau.

Il est 3H52 et je ne trouve pas le sommeil. Je ne la connaissais pas beaucoup mais les relations en tant que consoeur ont été plus que parfaite. Elle m'a permis, lors de mon arrivée sur Montpellier d'accélérer mon intégration. Comme elle le faisait pour tout nouvel arrivant dans le squash. Sans faire-valoir, juste pour l'osmose du squash. Et ce n'est certainement qu'un petit exemple.

Une grande dame du squash disparaît subitement. Mes pensées vont à ses petits. Et en tant que motard ma colère va à ces gens criminels qui grillent les stops ou brûlent les feux rouges.


Bon courage à la famille et aux proches.

            Franck Couégnat
Guylaine était une fille bien, une personne que l'on croise et que l'on oublie pas.

Etait-ce son sourire charmeur, cette curiosité de tous les instants, ou cette incroyable présence ?
C'était une femme libre et intègre, la gentillesse se dégageait d'elle ainsi que la passion.

Ses qualités nous manquent déjà...
Putain de camion.
                                  Xavier Chiloux    Pdt FF Squash 1991/1996
Bonjour Framboise,

Revenant de vacances je viens tout juste d'apprendre la terrible nouvelle concernant Guylaine.

Elle était mon premier entraineur pendant des années au Squash d'Ipanema à St Thibault des Vignes (77).

Elle m'a appris toutes les bases du squash et m'a beaucoup aidée et soutenue lorsque j'avais des moments difficiles.Je garderais toujours en mémoire sa bonne humeur. C'était une femme en or et une mère exemplaire. Elle va nous manquez!!

                   
Noellie Boden
Ce petit mot de la part de tous les passionnés de Squash de Groupama système d'information à Castenau le Lez pour dire tous ensemble à quel point Guylaine nous a donné le gôut de ce sport. A tout moment , elle animait , conseillait, encourageait, organisait tout pour notre plus grand plaisir.

Nous ferons en sorte de participer au tournoi du 10/09 pour elle, ses enfants et sa famille et nous continuerons aussi à jouer et progresser en mettant en pratique tout ce qu'elle nous enseigné.

Véronique, Murielle, Julie, David, Christian, Dominique, Francis, Laurent, Pascal, Nicolas, Michel
Bonjour,

C'est à l'instant que je viens de lire, les larmes aux yeux, tous les messages concernant le terrible et triste évènement survenu à Guylaine. C'est en match par équipe que j'ai eu le plaisir de la rencontrer et elle incarnait vraiment sourire, fair-play et gentillesse.

J'ai aussi 2 enfants du même âge et je m'associe à ses amis pour présenter mes condoléances à sa famille et leur souhaiter beaucoup de courage.

Merci de faire parvenir ce message à sa famille.
               Florence Lopes
C'est avec une très grande tristesse et émotion que je viens d'apprendre la disparition de Guylaine.

Mes prières vont à ses enfants et à ses proches qui j'espère trouveront un jour, au travers de tous ces témoignages, un peu de réconfort. J'associe à mes pensées toutes les filles de l'équipe de Marseille et toutes celles de Montpellier : longue est la liste des rencontres, en individuelle, ou par équipe, que nous avons disputées ou partagées.

Très affectueusement,
                     
Carole Plégat-Pittion
C'est Carole Plégat qui m'apprend à l'instant la tragédie qui a frappé Guylaine... les mots me manquent pour dire ma tristesse...

Mes pensées vont vers ses enfants bien sûr, qui vont devoir grandir sans leur maman, mais aussi vers tous ceux et celles - dont je fais partie - qui ont partagé tant de bons moments, des petits riens comme des grandes joies avec guylaine qui incarnait pour beaucoup la joie de vivre et la générosité même, et c'est de ça que je me souviendrais, plus que son palmarès ou ses victoires, c'est son sourire dont j'ai envie de me rappeler... avec toute ma sympathie

            Catherine Geiling-Lebossé
Voilà, je me décide enfin à écrire quelques lignes pour toi Guylaine mais surtout pour tous ces gens ces amis qui ont témoigné de cette joie de vivre et cet amour que tu véhiculais.
  
Tu m'as laissé tes deux petits mecs à élever, on en parlait souvent avec tous ces amis sans jamais croire qu'une telle situation se produirait un jour...

Le match est fini pour toi ma Guigui mais le tournoi continue pour moi et je peux te promettre que tes deux garçons, Hugo et Adrien aimeront la vie comme tu l'as aimé, tu les verras un jour jouer en finale de cette foutue vie et tu pourras être fière d'eux.

Je te promets qu'avec Pascale on va les faire grandir comme tu l'aurais souhaité et  leur donner tout cet amour qu'on ne peut plus te donner aujourd'hui...

Nous avons partagé toutes ces belles années avec tant de choses en commun! Aujourd'hui tu nous manques et quand on parle avec tes fistons de tous ces gens qui t'appréciaient, ces gens qui sont là pour leur témoigner l'amour de leur mère on se dit que rien ne peux leur faire plus de bien que ça.


Le souvenir impérissable de quelqu'un d'exceptionnel!!!

Avec tout notre amour,

                         

                 Valérie
Rasigade
C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons la brutale disparition de Guylaine qui fut notre entraîneur plusieurs années durant à Orly.

Nous n'oublierons jamais sa gentillesse, sa patience et son joli sourire.

L'ensemble de la section squash d'Air France Orly se joint à tous ses proches pour affronter cette terrible épreuve.

       Les squasheurs d'Orly.
Tous les membres de l'Asoi Squash Club ont été touchés d'apprendre la disparition d'une grande dame du squash français. Nous comprenons sa passion pour la petite balle noire et pour ceux qui essaient de la dompter. Même à 9000 km nous nous sentons concernés par cette terrible tragédie car les témoignages d'amitiés de joueuses qui ont foulé notre parquet laissent à passer que Guylaine était à l'unisson de notre passion.

L'ASOI Squash Club tient à exprimer ici toutes ses condoléances à la famille de Guylaine.

                      Laurent
Nous apprenons avec peine la disparition de Guylaine Fuseau qui a fait ses 1ères années de squash à Squash-Auvergne.

Son caractère enthousiaste et son dynamisme rejaillissaient sur l'ensemble de ses coéquipiers.

Elle a tout de suite fait preuve d'un indéniable talent pour ce sport.

Nous l'avons tous appréciée et avons une pensée émue pour ses 2 enfants.
      Yves, Anne-Marie, Jean-Luc, Xavier,
      Anne-Claire Rivoire
Vous avez tous reçu cette terrible nouvelle qui personnellement m’a littéralement assommé.

Guylaine a toujours témoignée pour les gens et les jeunes qu’elle côtoyait une sympathie et une joie de vivre exemplaire et ne devait surtout pas nous quitter comme cela .


La ligue se joint à vous tous pour accompagner dans cette épreuve tous les amis qui l’aimaient et qui ne l’oublierons jamais…………

            Dominique Fontanon
24-Août-2005: 
 
Bonjour,
 
Est-il possible que tu fasses passer ce message d'info sous la forme que tu voudras.
 
Guylaine FUSEAU, qui gérait le club de Montpellier, le New Squash à Lattes vient de décéder ce matin d'un accident de moto avec un putain de camion qui lui a refusé la priorité (2 enfants en bas âge, Hugo 8 ans, Adrien, 6 ans).
 
C'est une ancienne joueuse de l'équipe de France, qui était de plus sur Paris. L'info concerne beaucoup de gens car elle a travaillé avec la Fédé pour les jeunes également....
 
Merci beaucoup 
 
                 Arielle

Bonjour Framboise,

Je viens d'apprendre le décès de Guylaine Fuseau dans un accident de la route. Je n'arrive pas à réaliser qu'elle n'est plus de ce monde, elle qui était si drôle et si passionnée pour le squash, vraiment quelqu'un de très gentil avec un très gros coeur.

C'était une bonne vivante et qui aimait beaucoup les gens... Elle avait quitté le SAMU pour s'investir dans le squash qui était sa grande passion : elle avait commencé à enseigner le squash sur Paris et ensuite elle s'est installée à Montpellier. Elle a trouvé son bonheur à Montpellier : elle s'est investie dans son club de Squash le New Squash à Lattes et a donné naissance à 2 enfants mignons comme tout. Elle était vraiment heureuse...

C'est très dur de trouver les mots quand on perd quelqu'un de très cher car nous étions très proches. Je suis triste et pense très fort à elle, elle va beaucoup me manquer. Ce qui est dur aussi c'est qu'elle a 2 enfants adorables et qu'ils n'auront plus leur maman, j'espère que leur entourage sera fort car ils en auront besoin.

Guylaine était très connue dans le squash, on va être nombreux à être tristes............

Guylaine, je ne t'oublierai jamais et pense très fort à toi.
                 Corinne Castets
Gamal Awad                  10 novembre 2004
   

10-Nov-04:

Une bien triste nouvelle…

Certains d’entre-vous (en particulier dans la region de Tours) l’ont vu jouer, il y a maintenant de nombreuses années.

Gamal Awad
, célèbre pour avoir joué le match le plus long de l’Histoire du Squash, un match joué au Patrick Chichester Festival en 1983, est mort dans son sommeil d’une crise cardiaque.

Né à Alexandrie, le 5 août 1955, il était basé en Angleterre, au squash club d’Horsham.
Ce grand joueur, surnommé « balle de caoutchouc », était célèbre pour ses récupérations de balles inimaginables…

Le monde du Squash pleure l’un des siens. Une petite pensée pour lui…

Framboise      

Framboise,

J'apprends avec tristesse le décès de l'extravagant et fantasque Gamal Awad.

Avec lui nous perdons l'un des joueurs les plus créatifs que le squash ait engendré.

Je crois me souvenir, que lors du fameux match record de 1983 (2h43 avec des raquettes en bois...), il avait déclaré qu'il allait mourir sur le court plutôt que d'accepter de perdre, une nouvelle fois, contre le grand Jahangir alors dans sa série d'invincibilité qui durerait plus de 5 ans.

La rumeur nous dit que les deux joueurs totalement épuisés furent gardés en observation à l'hôpital après ce match (victoire de Jahangir en 4 jeux je crois).

Pour ma part je l'ai rencontré en 1987-1988, à l'Open Perrier du Jeu de Paume, alors qu'il n'apparaissait quasiment plus dans le classement mondial.

Opposé en 1/4 ou 1/2, à un autre phénomène, Tristan Nancarrow (N° 7 mondial), et alors que le match était "cuit", brancha son 2° coeur (celui qui lui a fait défaut hélas) pour revenir de nulle part à 2 partout.

Tristan, alors au sommet de sa forme, s'écroula par terre et ...vomit...en attendant de reprendre dans le dernier jeu.

Pendant ce temps-là, Gamal, tout en discutant avec le sponsor, saisit un montant en acier et commença à faire des tractions de bras...

Hallucinant...

Dans le cinquième, et comme trop souvent, il oublia qu'il se trouvait sur un court de Squash, et perdit nettement. Tout Gamal est là.

Il va nous manquer…
                                          
Xavier CHILOUX

 

 


Gamal Awad. 1955-2004

Home ] Calendrier ] Tournois ] Articles ] Links ] Joueurs ] Sous Presse ] InfosUtiles ] Contact ] DesSous ] FramsCorner ] Archive ] Recherche ] Live ] Ligues ]

©2013 SiteSquash