Plus

Semaine Greg Gaultier
Semaine Thierry Lincou
Camille Serme

SITE INTERNATIONAL

twitter facebook SiteSquash's avatar

 

Accueil

Streaming
Calendrier
Classement
Tarif-Facturation
Photos
Stages
Liens
Chts France
France/équipes
Ligues / Clubs

Articles
Squash pour les Nuls
Fram's Corner
Sous Presse
Mémoire Squash
Archives
Canada Direct
Joueurs
Videos

Petites Annonces

Librairie
Tristesse
Soin du joueur
Contactez-nous
Des Sous !!!
Ancien Site

 

Site International

VALENCIENNES PLUS
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Valenciennes sans jamais oser le demander...

Les Incontournables
Fred B vous présente les bénévoles de Valenciennes



Isabelle Boon

C’est une amitié de 20 ans. On s’est rencontrés grâce au squash, à l’époque, elle travaillait comme réceptionniste au squash de Marly. Et à partir de ce moment-là, on ne s’est plus quittés. Elle travaille avec moi d’ailleurs à mon bureau depuis 15 ans.

Isabelle a su se rendre indispensable, c’est une passionnée, on peut toujours compter sur elle, elle travaille sur les tournois avec plaisir, et ce qui est très important, très significatifs, c’est que les joueurs la réclament, et à tous les niveaux. Elle sait communiquer, elle sait faire passer les messages…

Ce tournoi, c’est aussi le sien. C’est beaucoup de travail, ici au club, mais aussi au bureau. J’espère que son nouveau métier – elle nous quitte le 30 juin - ne l’empêchera pas d’organiser des tournois, des week-ends comme celui-ci. Elle ne va pas me manquer du tout.

Mais alors, pas du tout.



Philippe Duquennoy

Mon histoire avec Philippe, c’est presque une histoire d’amour.

Tout le monde le sait, et le dit, sans lui, la ligue ne serait pas ce qu’elle est, il répond toujours présent aux clubs qui ont besoin de lui.

Valenciennes pour lui, c’est un coup de cœur, il aime à le répéter.

Il fait partie de l’aventure de ce tournoi depuis 9 ans maintenant, depuis l’origine.

Et pour la 10ème l’année prochaine, on est déjà en train d’en parler, nous avons bien l’intention d’en faire la fête du club du TSBV, la fête du squash à Valenciennes.

Et forcément, la fête ne se fera pas sans lui.

 



Nadeen El Tamin

Chef de Projet informatique chez Auchan. Nadeen est toujours là, à tous les tournois.
Il est toujours prêt à aider, que ce soit à accueillir les joueurs, distribuer les tshirts, ou à véhiculer les participants.
C'est grâce à des gens comme lui que nous pouvons organiser des tournois si appréciés sur le calendrier français...



Jean-Yves Veys

Directeur de l'usine L'Oréal à Cambrai.
Jean-Yves joue dans nos tournois, et nous remercie du travail fourni en offrant systématiquement de très beaux lots à tous nos évènement, mascara de marques pour les Dames, lotions après-rasage pour les Hommes par exemple sur ce tournoi.


Nirvana chez Salomé

Bon, autant vous dire que les tournois qui m’offrent un massage se comptent sur les doigts d’une main : les Masters à Bombay, la Kuwait Cup et Valenciennes.

Je dois vous avouer que les massages, c’est comme le thé. Je ne m’en lasse jamais, j’en consomme beaucoup, et dans tous les pays du monde.

Et sur une échelle de 1 à 100, j’ai le 100 pour l’Inde – le Taj Gateway of India – et j’ai 99 pour Lisa chez Salomé. I kid you not. Quand je suis sortie des mains de la jeune femme, j’étais dans un état de relaxation rare chez moi, tapis volant et tout et tout.

Un établissement très original, sur trois étages, à quelques mètres de la gare, dans une rue tranquille où passe le Tram. Il y a là cinq jeunes femmes, toutes plus belles les unes que les autres, agréables, charmantes, souriantes, dirigées d’une main de velours par Lisa, une jeune femme d’une aura rare.

Et comme le monde est petit, si vous avez lu mon article sur les Arcades, eh bien c’est Patricia, la décoratrice/propriétaire du restaurant, qui tenait l’établissement, Salomé étant le nom de sa fille.

Quand Lisa a voulu s’installer il y a cinq ans, elle s’est adressée à Fred Bardsinski, qui l’a aidé à obtenir les prêts nécessaires, et qui depuis est devenu son conseiller financier.

« Même quand j’étais toute petite, j’adorais m’occuper des autres, je faisais des petits massages à mon papa, à ma famille. Et après une incursion – rapide heureusement – en comptabilité, j’ai repris cette affaire qui avait une excellente réputation.

« Depuis, nous essayons de nous renouveler en permanence, chaque année nous incorporons de nouveaux massages, nous avons également le tout dernier LPG, nous faisons de notre mieux pour décorer nos salons de façon accueillante, nous proposons des salons doubles pour les couples, nous avons un hammam dans lequel nous offrons un massage que nous sommes les seuls dans la région à offrir, bref, nous essayons en permanence de nous améliorer. »

Alors, n’hésitez pas. Faites comme nous/moi. Venez tester le remarquable talent de cette jeune femme et de son équipe. Je peux vous assurer que vous ne le regretterez pas.

Moi, j'en souris encore....

Les Arcades :
Une affaire de famille(S)


Une belle surprise m’attendait à mon arrivée à Valenciennes.

Je m’attendais à manger un sandwich vite fait à l’hôtel près du Club - un peu excentré, mais à quelques minutes à pied donc bien pratique - quand Fred Bardsinski, Manager de l’équipe et président de l’association du Club de Valenciennes, m’annonça que j’allais rester dans un petit hôtel au centre de Valenciennes, les Arcades, une des tables les plus fines de la ville.

Oublié le sandwich.

A sa place, un restaurant dans un cadre superbe, une lotte au risotto délicieuse, un thé Earl Grey excellent, un service rapide et irréprochable, bref, une superbe expérience vraiment.

« Le restaurant a ouvert en 1976. Les parents des propriétaires actuels, David et Patricia, ont quitté la Suisse après le décès de leur fils le plus jeunes dans les années 70, ont travaillé pendant quelques années avec les Casinos Partouche, puis ont racheté cet établissement », me confie Patrick, le directeur de l’établissement.

« L’ancien propriétaire avait fermé le restaurant en 1940, quand il a appris la mort de son jeune fils de 20 ans à la guerre. Du jour au lendemain, il a fermé l’établissement, qui est donc resté clos jusqu’au rachat en 1976.

« Je connaissais David, le propriétaire actuel, nous étions jeunes alors et nous faisions un peu la fête. J’ai commencé à travailler ici en 1980, initialement pour le mois d’août, 'pour aider'. Et 35 ans plus tard, je suis toujours là. »

Cet ancien représentant de France Loisirs a un sourire lorsqu’il repense à cette époque. « Avec David, nous adorions le foot. Mais son père était intransigeant : 'tant que le restaurant ne sera pas nickel, vous n’irez nulle part !' disait-il aux deux lascars. « Alors, nous faisions la plonge, nous faisions le ménage, et ensuite seulement, nous allions jouer au foot !

Petit à petit, le restaurant pris des galons, et la clientèle devint de plus en plus nombreuse et fidèle. « Pendant 10 ans, nous avons organisé un Thé Dansant, qui commençait après le repas du dimanche midi, avec un orchestre, et qui se terminait vers minuit. Ce fut une belle aventure, mais quel boulot… Et puis nous avons eu également un cabaret, et même une boite de nuit !

« Ce n’est pas un métier facile tous les jours, les horaires sont contraignants, pas de week-end, ni de jours fériés, mais nous adorons notre métier, nous rencontrons beaucoup de monde, nous avons même reçu le Président !


« Un évènement fantastique »

« C’était un moment incroyable ! La venue du Président Nicolas Sarkozy, c’était une pression énorme, nous, on avait pas trop l’habitude, l’Élysée qui appelle, les gardes du corps, mais c’était fantastique. Franchement extraordinaire. »

Mais aujourd’hui, une page est sur le point de se tourner. « Nous voulons un peu nous reposer, profiter de la vie », avoue Patrick »

« Mais vous savez, les arcades, c’est vraiment une histoire de famille. On a eu des hauts et des bas, on s’est toujours battu, la conjoncture actuelle n’est pas toujours évidente, mais on a fait des travaux on innove, notre réputation n’est plus à faire, nourriture, accueil, ambiance, cadre (bravo Patricia) sans oublier l’innovation, nouveaux plats, nouvelles soirées – où nous entretenons 400 personnes, juste du bouche à oreille…

« C’est une belle affaire à reprendre…»






Site du Resto

Home ] Calendrier ] Tournois ] Articles ] Links ] Joueurs ] Sous Presse ] InfosUtiles ] Contact ] DesSous ] FramsCorner ] Archive ] Recherche ] Live ] Ligues ]

©2013 SiteSquash