NOS PETITS AUX US
du 25 décembre au 8 janvier 2007
Baltimore, Princeton, New York, Philadelphie

USA SQUASH, MODE D'EMPLOI
par le Pépélou Jean-Louis Guidoni

Une belle initiative des Ligues Corse et des Pays de la Loire, orchestrée par Jean-Louis Guidoni et Nicole Franceschini, entre autres, pour des petits émerveillés de découvrir les USA à travers la lunette squash...

C'était à la fin de l'année 2006. Rentré sur son Île-Rousse, quelques trucs et conseils du "Pépélou" pour ceux qui voudraient tenter leur chance....



16 mars 07

Hello Framboise,

Je me devais de faire un compte rendu de notre déplacement, qui puisse profiter à tous Voici donc les adresses et quelques renseignements utiles.

Après les demandes formulées pour aller aux USA, je me suis empressé de faire le bilan de notre voyage :

Pour commencer il faut trouver un tournoi avec des dates qui conviennent (attention, certains tournois sont réservés uniquement aux Américains licenciés USSRA).

Ensuite il faut organiser le voyage;

· pour les billets d’avion, tout le monde sait comment cela se passe : les billets sur internet, sur sncf.voyages.com, ou sur expédia.com ;

· pour l’hébergement, il est souvent possible de demander au juge-arbitre de trouver un hébergement chez l’habitant.

J’ai personnellement trouver une formule correcte : les chambres d’hôtel comportent souvent 2 grands lits doubles, et un lit d’appoint, soit une chambre pour 5 personnes ; les prix varient en fonction de l’endroit et de la catégorie, mais il est possible de trouver de très bons tarifs : 60 dollars la nuit près de New York.

· pour la nourriture, j’avais budgétisé 30 dollars par jour et par personnes ; c’est un prix moyen.

QUI, QUOI, COMMENT...

Les meilleurs joueurs américains ne font pas ces tournois, car ils jouent dans le milieu universitaire, et leur calendrier est très dense;

Pour avoir une chance d’intégrer ces universités, (où les équipes sont en général constitués de 9 joueurs et qui sont surtout sur la côte Est), il y a des tournois qui sont meilleurs que d’autres, notamment les tournois Gold, le British Open, l’US Open, etc.

Aussi, il y a aussi la possibilité d’intégrer une High School, c'est-à-dire en première ou en terminale ; il y a là aussi un championnat très étoffé, et la détection est possible

Ce sont les coachs qui choisissent les joueurs, et ils n’hésitent pas à se déplacer pour ce qui concerne les plus grosses équipes ; il ne faut pas l’oublier : ce sont eux qui choisissent, et visiblement, il faut bien jouer au squash, avoir un bon dossier scolaire, et maîtriser la langue.

Enfin il y a des camps d’entraînements l’été ; ceux qui comportent des tournois permettent de mieux être détectés

Voici quelques adresses :

http://www.princetonsportscamps.com/Camps Clinics/Squash.htm
avec Neil Harvey, ex entraîneur de Peter Nicol

http://www.universalsquash.com avec Brian Patterson

http://www.squashandbeyond.com

http://www.tposition.com

http://www.jpsquash.com avec Jonathan et Ian Power

http://www.dcsquashacademy.org à Washington

http://www.ctsquash.com

http://www.css-sport.com à Harvard

http://www.portsmouthhabbey.org

http://www.worldclasssquash.com


l’entraîneur égyptien, Mohamed Hassan
à l’école de Lawrenceville près de Princeton : mohamed@jerseydata.net

il y a aussi la possibilité de s’abonner à Squash Magazine.

Pour ceux qui vont faire leurs études aux USA, le squash est le meilleur sport actuellement pour intégrer les groupes compétitions qui donnent un accès gratuit aux universités, mais le niveau est élevé; pour le coaching, il y a peut-être des possibilités

A bientôt
                                      

29 décembre 06

Une belle initiative des Ligues Corse et des Pays de la Loire, orchestrée par Jean-Louis Guidoni et Nicole Franceschini, entre autres... Plein de péripéties déjà pour nos voyageurs...

Après quelques jours à Baltimore, les petits passaient par Princeton, pour ensuite passer quelques jours sur New-York...

Les premiers pas sur le sol américain...
RETOUR EN FRANCE !

8 janvier 07

LE MOT DU PEPELOU
par Jean-Louis Guidoni


Ce voyage avait plusieurs objectifs :

Découvrir et comprendre le squash aux USA

Se mesurer à leurs jeunes.

Voir s'il est possible de faire des études aux USA, par le squash

Et le pire : passer de bonnes vacances en découvrant les USA...

Résultat : tous les objectifs ont été dépassés : nous avons découverts un autre monde !

Et personne ne voulait revenir ; mais un projet d’échange pour cet été est déjà à l’étude.

Il faut maintenant que je trouve le temps de regrouper tous les éléments et que je prépare un reportage sur cette expérience très très enrichissante afin de pouvoir en faire profiter tout le petit monde du squash en France, car j’ai déjà eu des demandes.

Alors à bientôt...


        



QUATRIÈME ÉTAPE : PHILADELPHIE

5 janvier 07

LE MOT DU PEPELOU
par Jean-Louis Guidoni


New York, c’est fini après un dernier entraînement dans le très sélect club du sport center LA (voir sur internet car les photos étaient interdites) à New York, grâce à Benoit, puis nous avons fait les dernières photos et plier bagages.

Direction Philadelphie, mais une étape s’imposait pour nous les Corses : voir Photo de Paoli.

Ensuite nous nous sommes rendus au Germantown Cricket club : club très privé de Philadelphie pour voir les horaires des matchs.
Un petit tour au centre de
Philadelphie et ce soir nous sommes logés par les gens du club, dans différentes familles.

Tout ce qu’il faut pour rendre ce voyage le plus culturel possible.

Demain, le programme est le suivant :
Ramassage de tout le monde pour aller prendre le breakfast avec Adam le coach écossais du club
Ensuite entrainement de 10h30 à midi.
Nous dinons en ville et nous visitons l’Independance Hall de Philadelphie, où est retracée la signature de la constitution des Etats-Unis.
A 17h nous retournons au club pour le début du tournoi : plus de 150 participants.

Voilà les dernières nouvelles un peu lentes, car il a fallu trouver à se reconnecter.

A bientôt,


                

6 janvier 07

Jean-Louis par téléphone nous informe ...
Antoine-Camille remporte le titre chez les -17ans.
Julie gagne la finale du plateau.
Yoan termine à la quatrième place.

Ce soir toute l'équipe Française est invitée à dîner chez le responsable du club, l'accueil est vraiment génial et les gens très sympas...





Tous les résultats du Germantown Junior Open
 

TROISIÈME ÉTAPE : NEW YORK


Salut à tous et Bonne Année !

Aujourd’hui, on fini de faire les magasins, et demain, on va comme l'a dit Jean-Louis au Sport Center.

On a pas une alimentation très saine car le matin avec le bacon, les œufs puis tout ce qui est imaginable et le midi et le soir avec les hamburgers frites (lol).... On a la parfaite alimentation de l’américain mais souvent nous faisons que deux repas par jour car le matin nous déjeunons vers 11h et c’est quasiment comme un déjeuner pour dîner vers 6h.

Voilà, après tout, cela nous avons été très lourd sur les court de squash, difficile !

Sinon la journée se passe : on part vers 11h30 pour revenir vers 6h30-7h

Voila gros bizous et je souhaite bonne chance a tous ceux qui sont au british open.

Je voulais dire à Gaby, dommage pour son premier tour, pareil à Coline qui a passé le premier mais perdu au second, Thomas c’est vraiment bête de perdre a cause de ton poignet et Cycy, j’ai pas eu de résultat jusqu'à maintenant donc je te souhaite bonne chance pour ton premier tour, tu es la dernière a représenter le Mans.

Bizous a tout le monde et bonne chance a toute la France.

                                         

2 janvier 07

Aujourd’hui nous avons repris un rythme de vie normal.

Nous sommes allés à Princeton club où travaille Benoît Desombre. Les grandes universités ont des clubs très privés dans New York, pour leurs anciens élèves. Nous avons bloqués des courts pour une reprise l’après-midi, eEt nous sommes partis prendre un bus pour visiter New York Downtown...

Demain, nous visitons le plus beau club de la ville, le Sport center LA grâce à Benoît, car ces clubs sont privés....

Et nous faisons un entraînement plus sérieux.... Quelques dernières emplettes... Nous partons le surlendemain pour Philadelphie, en transition



 








Le son de New York...



Pour notre troisième jour à New York, nous avons eu un temps magnifique, comme d’habitude...

Avec Marine, nous avons essayé de faire les boutiques mais ces dernières étaient bondées de monde…. Nous sommes aller au magasin Apple qui est tout fait de verre, c’est un magasin grandiose. Ce n’est qu’après un petit tour à NiKe Town (ou on a tout de même pu flamber) que nous avons fait une courte virée dans Central Park.

Le soir nous n’avons pas pu rester dans Time Square car cela aurait pu être dangereux ; il y avait plus d’un million de personnes, donc nous sommes allés tous les sept dans un petit restaurant près de l’hôtel pour finir dans la chambre.On a passé une petite soirée très sympathique tous ensemble.

Avec « Marine » nous retournons a notre activité favorite : le shopping.
Pace e salute a tutti.
                     

1er janvier 07

LE MOT DU PEPELOU
par Jean-Louis Guidoni


Temps magnifique le 31.... Visite de Niketown, Nokia, Apple, Abercombie, Central Park ou un faucon plumait un pigeon....

...Nous avons remonté la 5eme avenue et sommes arrivés à Time Square vers 17H.... Nous nous sommes retrouvés parqués sans possibilité de bouger.....

Comme il faisait froid et que deux d’entre nous n’étaient pas assez couverts, j’ai fait rebrousser chemin à tout le monde vers 18h....

Après l’heure du jour de l’an en France, nous avons du passer tous les barrages de police... Au lieu d’attendre 6h sans bouger, ni rien voir, nous sommes aller dans un restaurant de Homard et à minuit d’ici tout le monde dormait bien....

Car comme je l’ai dit, les journées sont longues à New York et fatigantes.....

Aujourd’hui 1er : il pleut.... les rues de la ville doivent être nettoyées des 3,5T de confettis et de déchets qu’ont du laisser plus d’un million de personnes...

Ci-joint un petit film de l’ambiance, nous n’avons loupé que le lâché de confettis, nous étions trop loin des concerts et des écrans géants....

Contact est pris avec Benoît Desombre...

          

31 décembre 06

CA Y EST, NOUS Y SOMMES !

Les journées vont être longues et fatigantes.... Heureusement nous dormons beaucoup !


Je vous fait un compte rendu du jour de l’an à New York, avec un commentaire des filles.

Nous allons essayer de rencontrer les jeunes d’un programme à NY le 02 ou le 03, et je vous ferais un compte rendu du développement du squash aux US quand j’aurai rencontré Benoît Desombre.

Meilleurs vœux et comme on dit en Corse :

PACE e SALUTE (paix et santé)

              

DEUXIÈME ÉTAPE
   

30 décembre 06

PRINCETON, A COUPER LE SOUFFLE...

par Jean-Louis Guidoni

Princeton... Tout simplement irréel, incroyable, époustouflant, inimaginable. Des installations sportives plus belles et plus importantes que le stade Louis 2 à Monaco, et tout cela pour une seule faculté...

Et des installations encore plus impressionnantes à 4kms dans l’école privée voisine....!

La rencontre a été une fois de plus très sympa, avec nos jeunes qui échangent en Anglais, et surprise, des jeunes américains qui parlent le français

A propos d’intégration dans leurs universités, les coachs de l’équipe féminine de Princeton seront au British Open Junior pour superviser des joueuses susceptibles d’obtenir une bourse d’études : nous leur avons donné les noms des françaises...

Gaby, Cyrielle, Camille et Soraya et les autres n’ont qu’a bien se tenir....
                
Un mot pour Benoît Letourneau : tu connais Richard Hankinson; il sera avec l’ex numéro une US qui est la responsable du programme.

Princeton, c’est trop bien c’est hyper grand, c’est trop beau et je veux y rester.

Les court de squash sont géniaux il y en a 11 !

On a mangé chez Richard, l’ami de Jean-Louis.

J’ai joué contre un gars qui avait au moins 18 ans, c’était en 2 jeux gagnant et il ma mis 9/6 9/0 et il a joué Antoine après et il s’est pris 3/1

Voila, là on est allé sur New York pour la semaine je comprends pas pourquoi la wifi fonctionne, mais je crois que j’ai du changer des paramétres et ça marche pas pfff !

Voila gros bisous

                   



 

Nous allons passer le Nouvel An là-bas.

On va bien rigoler, ça va être bien super cool top génial top moumout, on va trop s’éclater kiss love peace flex check T rex corn flakes (à la fin il faut faire un coup de fesse mais je ne peux pas le faire par e-mail)

                



29 décembre 06

RÉCUPÉRATION PASSIVE
À BALTIMORE

par Jean-Louis Guidoni



Aujourd’hui, dans 4 heures nous allons rencontrer les universitaires à Princeton. Nous sommes attendus chez Richard Hankinson [un ami de JL] à midi, et nous déjeunons avec nos adversaires.

Ensuite nous visitons leurs installations universitaires, et des rencontres sont programmées dans l’après-midi

Nous rentrons le soir sur New-York où nous faisons un break jusqu’au 2 janvier.

Je développerai pendant notre break leur stratégie de développement et de promotion du squash.

On a récupéré les valises d’Antoine Camille in
extremis avant de partir sur Princeton, alors que nos bagages étaient déjà chargés dans la voiture

Pour l’anecdote, notre hôtel est situé dans « village square in the druid forest ». Nous sommes donc des français dans un petit village de la foret des druides.

Ça ne vous rappelle rien... ?

             


Les petits au complet  : Olivier Guidoni, Yoan Autret,
Antoine-Camille Petrucci, Julie Franceschini,  Marine Dicchi, Raphael Trojani
Cherchez l'erreur...
PREMIÈRE ÉTAPE : BALTIMORE
27 décembre 06

LE MOT DU PEPELOU...
par Jean-Louis Guidoni

TOURNOI DE BALTIMORE MEADOW MILL HOLIDAYS

Soir

Baltimore c'est fini...

Les résultats:

Yoan Autret gagne chez les moins de 15.... Olivier Guidoni fini 5ème... Antoine-Camille Petrucci gagne chez les moins de 17... Raphaël Trojani finit 3ème...

Julie Franceschini
finit 2ème chez les moins de 19... Marine Dicchi  fini 5eme chez les moins de 17...


Nous allons récupérer maintenant, peut-être aussi les bagages d'Antoine....

Je reviendrai plus tard sur le développement du squash aux USA
par les universités et ce qu'ils appellent les "programm"...

   

 

Quelques différences avec le squash en France :

Les prix sont affichés hors taxes....

- Le tarif par tournoi pour les étrangers est de $80 par personne....

- Il n’y a pas de laps de temps définis entre les matchs

- Il n’y a pas de nombre maximum de matchs par jour et aujourd'hui, Marine en a joué cinq...!


Matin

Avec 16 courts et 70 participants, les tableaux sont pratiquement finis dès le premier jour....

Finalistes Fille -19 ansNous savons déjà que Julie Franceschini a perdu en finale chez les moins de 19 ans....

Antoine-Camille Petrucci
est en finale chez les moins de 17 ....

Autret Yoan
est en finale chez les moins de 15 ....

A part cela les gens sont plutôt sympa, et polis...

Demain les finales et un jour de recup avant Princeton.... Et toujours pas de nouvelles des bagages d’Antoine-Camille....

Encore un grand merci à Framboise, car non seulement elle communique sur le squash, mais les parents sont rassurés d’avoir des nouvelles

                     


Julie, Jean-Louis, Raphaël, Olivier, Antoine-Camille et Yoan

  

        PROGRAMME

- Tournoi de Baltimore le 27 et 28 décembre

- Rencontre à Princeton le 29 décembre

- Intégration à un programme sur New York, et visite de Manhattan

- Tournoi de Philadelphie du 4 au 7 janvier

26 décembre 06

LE MOT DU PEPELOU...
par Jean-Louis Guidoni
 
Nous avons saisi une opportunité supplémentaire de développer et de promouvoir le squash

Nos relations avec Richard Hankinson (professeur à Princeton) et Benoit Desombre (champion de France vétéran + 40 exerçant à New York), nous permettent d’initier une démarche qualitative : le squash pour réussir dans la vie.

Le squash est actuellement le sport n°1 à intégrer les universités américaines, et c'est pourquoi un groupe de 6 jeunes a été construit pour effectuer le premier périple.

Pour cette année, il s'articulera autour du club d’Île-Rousse et du pôle espoir du Mans. A l’avenir cette démarche devra être étendue aux jeunes, intéressés, qui correspondent aux critères d’inscriptions dans leurs tournois, qui sont :

- Avoir un bon dossier scolaire
- Bien jouer au squash
- Parler anglais

La région corse a appuyé ce projet dans les 3 jours qui ont suivi le dépôt du dossier, ainsi que le département 2B et les municipalités de Lumio et d’Ile-Rousse.


26 décembre, Baltimore

Voila nous sommes arrivés à Baltimore

Ce projet a été préparé dans un laps de temps très court.

Après les péripéties du voyage :

Perte des bagages d’Antoine Camille Petrucci... Crevaison des 4 pneus de notre véhicule de location sur une herse anti-recul invisible dans la nuit, sous la pluie, et sans signalétique... Nous avons attendu et dormi 4 h au chaud dans la voiture, en attendant la dépanneuse le jour de Noël, où personne ne travaille... Notre anglais scolaire est loin de l’américain parlé...

Heureusement, le GPS a très bien fonctionné, et nous nous déplaçons sans aucun problème.

Nous avons un hôtel sympa.

Aujourd’hui, nous avons été au club, et nous avons fait de la récupération passive et instructive

Les choses sérieuses commencent demain : le décalage horaire est oublié

          

INTRODUCTION DU PROJET

Bonjour à tous,

La Ligue CORSE, en collaboration avec la Ligue de Squash des Pays de la Loire, met en place un projet ambitieux d’échange avec l’université américaine de PRINCETON.

Ce projet aura pour but de renforcer, dans le sport de Haut Niveau, la notion de double projet (Sportif et professionnel).

En effet, l’objectif sera de tisser des liens très étroits avec cette université afin de réaliser d’éventuelles passerelles pour que nos sportifs régionaux puissent assouvir un projet scolaire exceptionnel et dynamique, le squash, le perfectionnement de la langue de Shakespeare et l’ouverture aux grandes écoles de cette université si prestigieuse.

Un voyage aura lieu du 25 décembre 2006 au 8 janvier 2007.

Au programme :

Tournoi de SQUASH du 27 au 28 décembre à Baltimore
Visite de l’université de PRINCETON le 29 décembre
Visite de la ville et des différentes villes des tournois
Tournoi de Philadelphie du 4 au 7 janvier
Hébergement chez l’habitant


Vous souhaitant bonne réception pour ce projet,

Sportivement,

L’équipe Technique Régionale de la Ligue de Corse
L’équipe Technique Régionale de la Ligue des Pays de la Loire